Retour

Canna

Des feuilles comme celles du bananier et des fleurs éclatantes perchées à plus d'un mètre, durant tout l'été : c'est un canna !

Nom commun : Canna
Nom latin : Canna X.
Famille : Cannacées
Catégorie : Vivace

Les cannas sont des fleurs vivaces à rhizomes. Originaires des zones tropicales humides, ils craignent le froid. Leur entretien est un peu contraignant, mais les cannas en valent la peine, tant leurs couleurs sont chatoyantes. Pour les reconnaître, repérez les feuilles basales qui peuvent atteindre 60 cm de long et les fleurs terminales sur de hautes tiges. Elles portent 3 pétales soudés à la base, 3 sépales et des étamines très visibles.

Type de plante Vivace
Végétations Vivace
Autres noms Balisier,Toloman,Conflore
Hauteur à maturité 100 - 180
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 8
Granulométrie 5
Besoins en eau 7
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a
Rempoter

A la sortie de l'hiver tous les 2 ans, rempotez vos cannas, en grattant l'extérieur de la motte, et en remplaçant le substrat ainsi enlevé avec de la terre et du terreau.

Sortir

N'oubliez pas de sortir vos cannas à partir de mai ! - S'ils sont en pot, facile, placez-les simplement au soleil pas trop brûlant. - Si vous avez déterré les rhizomes, replantez-les au jardin à 15-20 cm de profondeur tous les 50 cm, à la lumière.

Planter

Deux solutions : - soit vous les plantez en pot dans un mélange de terreau tourbeux. Il vous faut pour cela un contenant d'au moins 20 litres par pied. Placez le pot à la lumière pas trop brûlante l'été. - soit vous les plantez en pleine terre en prévoyant de devoir sortir chaque année vos racines de cannas pour les abriter durant les hivers rudes. Dans ce cas, une terre ordinaire riche convient, au soleil ou à mi-ombre. Après la plantation, arrosez copieusement !

Arroser

Dès que le sol devient sec sur un centimètre, arrosez de manière à humidifier tout le terreau. Pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera régulier - une ou deux fois par semaine - mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines des plantes. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau une fois par mois devrait suffire.

Fertiliser

Si vous avez un compost, utilisez le jus pour fertiliser toutes les deux semaines les plantes en pot. Si vous préférez les produits chimiques, en été faites toutes les 2 semaines un apport d'engrais liquide pour plantes vertes. Vous pouvez également inclure dans le mélange terreux un engrais à libération lente sous forme de petites billes à l'occasion d'un rempotage. Oubliez tout apport dès l'automne.

Rentrer

Rentrez vos cannas dès octobre-novembre. S'ils sont en terre, déterrez-les avec une fourche-bêche et stockez-les dans du sable sec.

Arroser

Dès que le sol devient sec sur un centimètre, arrosez de manière à humidifier tout le terreau. Pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera régulier - une ou deux fois par semaine - mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines des plantes. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau une fois par mois devrait suffire.

Arroser

Dès que le sol devient sec sur un centimètre, arrosez de manière à humidifier tout le terreau. Pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera régulier - une ou deux fois par semaine - mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines des plantes. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau une fois par mois devrait suffire.

Surveiller

A l'intérieur, surveillez les araignées rouges : pour s'en débarrasser, nettoyez les feuilles à l'eau claire. En extérieur, les limaces et les chenilles peuvent se régaler des grandes feuilles de cannas. Les cannas sont solides, la plupart du temps ils survivront à ces attaques, laissez les prédateurs de ces parasites gérer leur prolifération.

Arroser

Dès que le sol devient sec sur un centimètre, arrosez de manière à humidifier tout le terreau. Pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera régulier - une ou deux fois par semaine - mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines des plantes. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau une fois par mois devrait suffire.