Retour

Céleri

L'auteur précise que le céleri est bien le seul truc qu'il ne peut pas manger.

Nom commun : Céleri
Nom latin : Apium graveolens
Famille : Apiacées
Catégorie : Potager

Le céleri Apium graveolens L. - aussi appelé persil des marais, est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Apiacées, cultivée comme plante potagère pour ses feuilles et sa racine tubéreuse consommées comme légumes.

Type de plante Potager
Végétations Bisanuelle
Autres noms cèleri, celeri,ache des marais,ache puante,persil odorant
Hauteur à maturité 50 - 70
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 5
Granulométrie 4
Besoins en eau 6
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Pailler

Paillez largement fin juin - vous vous éviterez la corvée de l'arrosage trop souvent ! Et dès la mi-octobre, avant les premières gelées, entourez les céleris-branches d’une épaisse couche de feuilles mortes.

Semer sous abri

Semez le céleri en terrine sous châssis (à 15 °C) en mars-avril. La germination est lente et capricieuse ! Les graines ont besoin pour germer d’une humidité permanente. Couvrez les terrines avec plusieurs épaisseurs de papier journal bien humidifié jusqu’à complète levée.

Identifier

On distingue 2 grandes familles de céleri : Apium graveolens var. dulce, le céleri-branche ou céleri à côtes, dont on consomme les côtes, et Apium graveolens var. rapaceum, le céleri-rave ou céleri-navet, dont on consomme uniquement la racine. Deux autres variétés à noter : Apium graveolens var. graveolens, l'ache des marais et aussi Apium graveolens var. secalinum, le céleri à couper, ou céleri chinois.

Arroser

Arrosez régulièrement, surtout en cas de chaleur, car ses besoins en eau sont importants. Si le céleri manque d’eau, il risque de monter en graine! Attention, le céleri aime l’humidité, mais pas l’eau sur son feuillage ! Il est très sensible à la septoriose, maladie qui "rouille" ses feuilles. Arrosez donc au pied, le matin.

Arroser

Arrosez régulièrement, surtout en cas de chaleur, car ses besoins en eau sont importants. Si le céleri manque d’eau, il risque de monter en graine! Attention, le céleri aime l’humidité, mais pas l’eau sur son feuillage ! Il est très sensible à la septoriose, maladie qui "rouille" ses feuilles. Arrosez donc au pied, le matin.

Récolter

La récolte du céleri à côte s’effectue entre 6 et 7 mois environ après le semis, soit en général entre août et octobre-novembre. Avant d’effectuer la récolte il faut les faire "blanchir" : cela consiste à ramener toutes les tiges au centre en les liant avec une butte de terre, jusqu’au 3/4 de leur hauteur. La récolte du céleri rave commence à l’automne : conservez le plusieurs semaines dans un endroit frais ou laissez-le en terre, en prélevant au fur et à mesure des besoins durant l’hiver. Il est tout de même préférable de les sortir de terre avant les premières gelées.

Entretenir

Dans le cas du céleri-rave, à la fin de l’été, pour accélérer la formation des raves, coupez les feuilles et les racines qui se développent en excès autour de la racine principale. Pour le céleri à côtes, "blanchir" à la fin de l’été au fur et à mesure de vos besoins, en les enveloppant durant une à deux semaines d’une feuille de carton épais, par exemple - pour les priver de soleil.

Repiquer

Repiquez les jeunes plantules semées sous abri six semaines après en godets individuels. Si possible, répétez l’opération encore une fois pour le céleri-rave. Maintenez une forte humidité du substrat pour favoriser la reprise.

Planter

Plantez les plants de céleris en pleine terre à partir de mi-avril jusqu'à début juin selon le climat - en tout cas après les dernières fortes gelées. Espacez chaque plant de 30 cm en tous sens. Le céleri a besoin d’un sol riche qui doit être amendé avant la plantation. Lors du repiquage de céleri-rave en pleine terre, supprimez le bout de la racine principale. Attention, le céleri est très gourmand! Évitez de replanter le céleri au même endroit avant 4 années afin de laisser la terre se reconstituer.