Retour

Chénopode Bon-Henri

Le chénopode Bon Henri est une plante vivace aux feuilles comestibles qui est facile à cultiver.

Nom commun : Chénopode Bon-Henri
Nom latin : Chenopodium bonus henricus
Famille : Amaranthacées
Catégorie : Potager

Le chénopode Bon Henri est une vivace qui peut atteindre 80 cm de hauteur, avec des tiges dressées sur lesquelles s'insèrent des feuilles "alternes". Ces feuilles ont une forme dite "triangulaire". Cette plante, cousine de l'amarante, apprécie la lumière et les sols frais et riches. On peut la planter ou bien la semer. Les feuilles s'utilisent un peu comme celles des épinards, cuites. Certaines personnes consomment également les nouvelles pousses au printemps après une cuisson vapeur. Le genre chénopode comprend trois espèces : le chénopode Bon Henri, qui est une vivace comestible, le chénopode blanc qui est une annuelle adventice des cultures signalant un excès d'azote dans le sol, et le chénopode géant, qui est une annuelle ornementale et comestible.

Type de plante Potager
Végétations Vivace
Autres noms Chénopode
Hauteur à maturité 40 - 80
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 7
Granulométrie 7
Besoins en eau 7
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Arroser

Arrosez le premier mois après la plantation, deux fois par semaine. Ensuite, vos chénopodes se débrouilleront tout seuls si vous paillez régulièrement, sauf en cas de sécheresse légère.

Arroser

Arrosez le premier mois après la plantation, deux fois par semaine. Ensuite, vos chénopodes se débrouilleront tout seuls si vous paillez régulièrement, sauf en cas de sécheresse légère.

Récolter

Vous pouvez récolter de deux manières. Au printemps lorsque les nouvelles pousses émergent et atteignent 20 cm, coupez-en une partie, et cuisez-les à la vapeur. L'autre manière de récolter est de prélever les feuilles bien développées, et de les cuire comme des épinards.

Planter

Les chénopodes Bon Henri se plantent au printemps ou à l'automne. Placez-les de préférence au soleil ou à mi-ombre, dans un sol riche et frais. Préparez le sol en l'ameublissant sur une profondeur d'un fer de bêche. Faites un trou un peu plus grand que la motte. Plantez tous les 40 cm. Recouvrez la motte de terre en tassant doucement pour ne pas laisser d'air au contact des racines, puis arrosez et paillez.

Multiplier

Le chénopode Bon Henri se multiplie traditionnellement par division. Tout d'abord sortez la motte à l'aide d'une fourche bêche. Ensuite, prélevez des "éclats" qui possèdent une tige ou un départ de tige. Replantez tous les 40 cm de la même manière que la première fois, tassez le sol, arrosez et paillez.

Pailler

Renouvelez régulièrement le paillage, car les chénopodes son gourmands en eau.