Retour

Clématite des montagnes à grandes fleurs

Cette variété de clématite des montagnes est très vigoureuse et produit de grandes fleurs blanches à quatre pétales. Elle s’adapte particulièrement bien aux zones ombragées.

Nom commun : Clématite des montagnes à grandes fleurs
Nom latin : Clematis montana 'Grandiflora'
Famille : Renonculacées
Catégorie : Grimpante

Les clématites sont des grimpantes à feuillage parfois caduque, c'est à dire qu'à l'arrivée de l'hiver leurs feuilles et leurs tiges sèchent. Elles se mettent en "dormance" après avoir rapatrié leurs réserves dans leurs racines - et parfois le bas des tiges principales. Au retour du printemps elles produisent à un rythme époustouflant tiges, feuilles et fleurs, recherchent des supports pour s'accrocher, et repartent à l'assaut.

Type de plante Grimpante
Végétations Vivace
Autres noms montana
Hauteur à maturité 1000 - 1500
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 5
Granulométrie 6
Besoins en eau 5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Planter

La clématite aime avoir la tête au soleil et le pied à l’ombre, de préférence au sud ou à l’ouest. Plantez de préférence en fin d'automne ou en hiver, dans un sol non gelé, pendant le repos végétatif de la plante. Plantez dans un trou au moins deux fois plus gros que la motte. Bassinez les racines avant la plantation, cela améliorera grandement les chances de reprise, quel que soit le conditionnement. Plantez en faisant bien attention de ne pas enterrer le collet - la limite entre les racines et les tiges - de la plante. Formez une cuvette autour du pied, elle vous servira à l'arrosage pendant les premiers mois. Tassez bien la terre autour des racines (n'hésitez pas à utiliser tout le poids du corps). Arrosez jusqu'à remplir la cuvette de plantation (au moins deux arrosoirs). Les clématites préfèrent avoir de l'ombre au pied, que vous pouvez apporter par l'intermédiaire d'une tuile plate par exemple. Recouvrez également le pied d'une petite butte de terre, qui favorisera l'émission de pousses depuis la souche. Fournissez à la clématite un petit tuteur pour l'amener jusqu'à son support définitif. Prévoyez un support conséquent, les clématites atteignent facilement 5 m malgré une taille régulière.

Fertiliser

En février, paillez les clématites avec du compost ou du fumier bien décomposé.

Arroser

Arrosez le premier mois deux fois par semaine si vous avez planté en saison, et éventuellement l'été en cas de sécheresse. Certaines variétés fleurissent très tôt, dans ce cas elles n'ont pas besoin d'arrosage durant la floraison - mais dès le mois de mai, un arrosage peut s'avérer utile si votre plant a subi plus d'une semaine sans eau. Pour l'arrosage des grimpantes, mieux vaut procéder à des arrosages important peu fréquents, pour inciter le système racinaire à aller chercher l'eau en profondeur. Il convient donc d'arroser à satiété, c'est à dire jusqu'à ce que la cuvette de plantation soit remplie, et ne se vide que très lentement.

Palisser

Raccrochez les nouvelles tiges à un support, si leurs vrilles ne le trouvent pas spontanément et que la plante "s'affale".

Tailler

Taillez votre clématite montana après la floraison, soit à l'été, soit à l'automne - elle ne vous en voudra pas ! Il faut savoir que plus on taille la clématite montana, plus elle fleurit ! Vous raccourcirez les tiges sans rabattre trop sévèrement. Coupez court, seulement les branches mortes et les tiges fragiles.

Pailler

Paillez le pied des clématites afin de limiter la concurrence des "adventices", et l'évaporation. Une couche de 5-10 cm de paillage d'écorces ou de bois est recommandée.

Arroser

Arrosez le premier mois deux fois par semaine si vous avez planté en saison, et éventuellement l'été en cas de sécheresse. Certaines variétés fleurissent très tôt, dans ce cas elles n'ont pas besoin d'arrosage durant la floraison - mais dès le mois de mai, un arrosage peut s'avérer utile si votre plant a subi plus d'une semaine sans eau. Pour l'arrosage des grimpantes, mieux vaut procéder à des arrosages important peu fréquents, pour inciter le système racinaire à aller chercher l'eau en profondeur. Il convient donc d'arroser à satiété, c'est à dire jusqu'à ce que la cuvette de plantation soit remplie, et ne se vide que très lentement.