Retour

Courge butternut

La courge butternut, encore une cucurbitacée pour débutant, entre la courgette et le potimarron, elle est assez méconnue, mais très utile comme légume d'hiver.

Nom commun : Courge butternut
Nom latin : Cucurbita moschata
Famille : Cucurbitacées
Catégorie : Potager

La courge butternut se cultive globalement comme les courges et les courgettes, et la récolte se fait en octobre. On peut semer du printemps à l’été, ou repiquer de jeunes plants achetés dans le commerce dès le début de l’été. Le semis est parmi les plus faciles à réaliser et convient donc parfaitement au jardinier débutant. La culture dans un gros pot empli de compost mûr est possible, mais dans ce cas la plante débordera partout autour.

Type de plante Potager
Végétations Annuelle
Autres noms doubeurre
Hauteur à maturité 50 - 60
pH 7 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 8
Granulométrie 5
Besoins en eau 6
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Désherber

Désherbez régulièrement pendant toute la croissance, quitte à renouveller le paillage de temps à autre : vous éviterez ainsi à vos courgettes certaines maladies !

Identifier

Les butternut forment des tiges courantes sur le sol qui couvrent environ 2 m², les fleurs sont jaunes, comme celles des courgettes, et les feuilles sont cordiformes, à lobes peu profonds, vertes, rêches. En ce qui concerne les variétés, c'est plus compliqué ! Lorsque vous semez, faites une photo et une étiquette des endroit précis où vous semez, car ensuite les jeunes cucurbitacées se ressembleront beaucoup, et vous devrez attendre les premières fleurs voire les fruits (qui peuvent s'hybrider facilement avec d'autres cucurbitacées de votre jardin...), pour être fixés !

Surveiller

Surveillez dans un premier plan les limaces, qui pourraient en une nuit dévorer un jeune plant. Ces voraces peuvent facilement être distraites de vos précieux légumes par une offrande de bière ou de farine placée à distance de vos cultures (prenez du premier prix, elles ne sont pas très difficiles). Les courges comptent sur le vent et les abeilles pour polliniser entre leurs fleurs mâles et femelles. Donc, si le temps est humide, et les abeilles rares, donnez leur un coup de pouce à l'aide d'un pinceau, et jouez les entremetteurs/entremetteuses en frottant les fleurs mâles (qui portent du pollen), puis les femelles. Les courgettes sont sensibles à l'oïdium (qui se développe de manière opportuniste sur l'humidité à la surface des feuilles) : cette fine pellicule blanche qui recouvre les feuilles, telle une poudre. Il s'agit en fait d'un champignon qui aspire la sève au point d’épuiser la plante, qui finira par s’affaiblir et dans certains cas par mourir. Un traitement adéquat et en temps voulu est indispensable pour venir à bout de l’oïdium qui pourrait même contaminer la plupart des plantations cucurbitacées de votre potager comme les courges et citrouilles, les concombres ou les melons. Coupez et détruisez les feuilles malades dès l’apparition de l’oïdium - jamais au compost ! Utilisez un sécateur préalablement désinfecté à l’alcool à 90°, et essuyez le après chaque coupe. Pulvérisez ensuite une solution de bicarbonate de soude à raison de 5g/litre d’eau avec une cuillère à café de savon de Marseille.

Pailler

Paillez entre les plants, une à deux semaines après la plantation définitive, à l'aide d'un paillage conservant bien l'humidité. Cela limitera l'évaporation au niveau du sol, et donc les besoins en arrosage et en désherbage.

Arroser

Arrosez les semis et les nouvelles plantations deux fois par semaine, sans mouiller le feuillage ! En été : votre butternut a soif : les feuilles se penchent vers le sol, en milieu ou fin de journée. Facile à reconnaître ! Arrosez abondamment, 2 ou 3 fois par semaine, et une fois de moins si vous paillez, plus en cas de sécheresse. Arrosez au pied, sans mouiller le feuillage, pour éviter l’oïdium.

Semer

Vous pouvez semer en pleine terre en place à partir de fin avril, après que tout risque de gelée soit passé dans votre région, et jusqu’à la fin de l’été. Semez en poquets (3 graines dans le même trou) à environ 2 ou 3 centimètres de profondeur et en respectant un espace de 100 cm entre chaque poquet. Arrosez doucement, voire pulvérisez le substrat jusqu'à la levée. Marquez l'emplacement avec une baguette, cela vous servira pour l'arrosage dans quelques mois.

Planter

A partir de début mai, s’il n’y a plus de risque de gelée, et 4 à 6 semaines après avoir semé si vous l'avez fait sous abri, mettez en place dans votre potager dans un sol meuble, frais, riche (vous pouvez mettre du compost frais dans le trou de plantation) ensoleillé. Attention : les courges ont besoin d’être pollinisées pour donner des fruits. Il est donc nécessaire d’avoir plusieurs plants - mâles et femelles ! - pour favoriser la récolte. Respectez un espace de 2 mètres carré environ par plant. Arrosez copieusement après la plantation, et les deux semaines suivantes. Marquez l'emplacement avec une baguette, cela vous servira pour l'arrosage dans quelques mois.

Semer sous abri

Semez sous abri à partir de mars, en évitant le soleil direct. Vous vous éviterez le stress de courir après les limaces les premiers temps ! Semez en poquets, à raison de 3 graines par pot. Préparez un lit de gravier ou de billes d’argile pour faciliter le drainage et éviter que les racines ne pourrissent. Ajoutez du terreau spécial semis jusqu’au 2/3 de la hauteur du contenant et tassez légèrement. Complétez ensuite pour remplir jusqu’en haut. Semez à 2-3 centimètres de profondeur. Arrosez doucement.

Récolter

La récolte a lieu en automne, quant le fruit prend une teinte beige, que la peau se durcit, et que la tige commence à se lignifier. Les fruits craignent l'humidité du sol, placez les sur une pierre ou une planchette.

Arroser

Arrosez les semis et les nouvelles plantations deux fois par semaine, sans mouiller le feuillage ! En été : votre butternut a soif : les feuilles se penchent vers le sol, en milieu ou fin de journée. Facile à reconnaître ! Arrosez abondamment, 2 ou 3 fois par semaine, et une fois de moins si vous paillez, plus en cas de sécheresse. Arrosez au pied, sans mouiller le feuillage, pour éviter l’oïdium.

Arracher

Une fois le dernier fruit récolté, n'oubliez pas d'arracher les plants - pour laisser la place aux plantations d'automne ! Eliminez correctement toutes les racines, et évitez de composter les restes si le feuillage présente des signes de maladies.

Eclaircir

Lorsque les plants atteignent 8 à 10 cm de haut, on peut envisager un éclaircissage - souvent après deux à trois semaines. Supprimez les plants surnuméraires, ou repiquez les.