Retour

Courge musquée longue de Nice

La courge musquée longue de Nice forme de gros fruits verts allongés, qu'on peut récolter en octobre comme courge, ou plus tôt dans la saison comme "courgettes".

Nom commun : Courge musquée longue de Nice
Nom latin : Cucurbita moschata 'Longue de Nice'
Famille : Cucurbitacées
Catégorie : Potager

La chair de cette courge longue est orange pâle, ferme et sucrée, et se conserve longtemps. C'est une variété très coureuse, donc espacez bien les pieds à la plantation. La courge apprécie un sol riche et bien drainé, en plein soleil. La récolte se fait de septembre à novembre. On peut semer au printemps, ou repiquer de jeunes plants achetés dans le commerce dès le début de l’été. Le semis doit se faire à la chaleur, donc les semis précoces se feront sous abri, à partir de mars, en sachant que le repiquage en pleine terre se fait 25 jours après, hors gel. Inutile de trop anticiper.

Type de plante Potager
Végétations Annuelle
Autres noms
Hauteur à maturité 50 - 60
pH 7 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 9
Granulométrie 6
Besoins en eau 6
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Semer

Vous pouvez semer en pleine terre en place à partir de fin avril, après que tout risque de gelée soit passé dans votre région, et jusqu’à la fin de l’été. Semez en poquets (3 graines dans le même trou) à environ 2 ou 3 centimètres de profondeur et en respectant un espace de 150 cm entre chaque poquet. Un pied occupe facilement 4 m², inutile d'envahir tout le jardin. Arrosez doucement, voire pulvérisez le substrat jusqu'à la levée.

Planter

A partir de début mai, s’il n’y a plus de risque de gelée, et 3 semaines après avoir semé si vous l'avez fait sous abri, mettez en place dans votre potager dans un sol meuble, frais, riche (vous pouvez mettre du compost frais dans le trou de plantation) ensoleillé. Respectez un espace de 2 mètres carré environ par plant. Arrosez copieusement après la plantation, et les deux semaines suivantes.

Surveiller

Surveillez dans un premier temps les limaces, qui pourraient en une nuit dévorer un jeune plant. Ces voraces peuvent facilement être distraites de vos précieux légumes par une offrande de bière ou de farine (prenez du premier prix, elles ne sont pas très difficiles) dans un autre coin du jardin.

Arroser

Arrosez les semis et les nouvelles plantations deux fois par semaine, sans mouiller le feuillage ! En été, surveillez les signes de dessèchements : les feuilles penchent vers le sol. Arrosez abondamment, 2 ou 3 fois par semaine, et une fois de moins si vous paillez, plus en cas de sécheresse. Arrosez au pied, le matin ou le soir, sans mouiller le feuillage, pour éviter l’oïdium.

Désherber

Désherbez régulièrement pendant toute la croissance, quitte à renouveler le paillage de temps à autre.

Semer sous abri

Semez sous abri à partir de mars, en évitant le soleil direct. Vous vous éviterez le stress de courir après les limaces les premiers temps ! Prévoyez un pied pour 4 m² disponibles au jardin. Semez en poquets, à raison de 3 graines par pot. Préparez un lit de gravier ou de billes d’argile pour faciliter le drainage et éviter que les racines ne pourrissent. Ajoutez du terreau spécial semis jusqu’au 2/3 de la hauteur du contenant et tassez légèrement. Complétez ensuite pour remplir jusqu’en haut. Semez à 2-3 centimètres de profondeur. Arrosez doucement.

Récolter

La récolte a lieu en automne, quant le fruit prend une teinte orange, que la peau se durcit, et que le pédoncule est bien sec. Les fruits craignent l'humidité du sol, placez les sur un paillage sec.

Arroser

Arrosez les semis et les nouvelles plantations deux fois par semaine, sans mouiller le feuillage ! En été, surveillez les signes de dessèchements : les feuilles penchent vers le sol. Arrosez abondamment, 2 ou 3 fois par semaine, et une fois de moins si vous paillez, plus en cas de sécheresse. Arrosez au pied, le matin ou le soir, sans mouiller le feuillage, pour éviter l’oïdium.

Pailler

Paillez entre les plants, une à deux semaines après la plantation définitive, à l'aide d'un paillage conservant bien l'humidité. Cela limitera l'évaporation au niveau du sol, et donc les besoins en arrosage et en désherbage.

Arracher

Une fois le dernier fruit récolté, n'oubliez pas d'arracher les plants - pour laisser la place aux plantations d'automne ! Eliminez correctement toutes les racines, et évitez de composter les restes surtout si le feuillage présente des signes de maladies.

Tailler

Vous pouvez éventuellement tailler les plants pour maximiser la production. Quand le pied a produit 5 feuilles par tige, pincez en ne laissant que deux feuilles par tiges. Recommencez l'opération quand chaque tige a dix feuilles, en n'en laissant que 5. Pour finir, quand les fruits font 5 cm de diamètre, pincez au dessus de chacun en ne laissant que deux feuilles après le fruit.