Retour

Crocus de printemps

Les crocus de printemps sont parmi les premières fleurs à égayer le jardin au sortir de l'hiver. Ils reviennent chaque année annoncer l'arrivée du printemps.

Nom commun : Crocus de printemps
Nom latin : Crocus spp.
Famille : Iridacées
Catégorie : Bulbe et rhizome

Les crocus de printemps sont des bulbeuses à floraison très précoce et à petit développement. Notez qu'il existe des crocus à floraison automnale (tel que Crocus sativus, celui produisant le safran), que vous retrouverez sous la description "crocus à floraison automnale". La plupart des crocus poussent au soleil ou à mi-ombre, dans un sol ordinaire, voire pauvre. Ils sont souvent plantés au milieu des pelouses, car ils profitent de leur précocité pour ne pas être concurrencés par celle-ci. Les crocus ont une période de dormance durant l'été. NB : Attendez le dessèchement des crocus pour passer la tondeuse dessus, sinon ils n'auront pas finis de constituer leur réserves pour leur prochain cycle !

Type de plante Bulbe et rhizome
Végétations Vivace
Autres noms
Hauteur à maturité 5 - 15
pH 7 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 7
Granulométrie 5
Besoins en eau 5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Identifier

Les crocus sont des petits bulbes à floraison précoce, entre février et avril. Six tépales forment des fleurs dressées jaunes, bleues, violettes, blanches ou roses, aux feuilles semi-dressées et linéaires.

Multiplier

La multiplication du crocus peut s’effectuer par la division des bulbilles pendant la période de dormance, en été. Mais si vous ne le faites pas vous même, les crocus se multiplieront bien tout seul s'ils se plaisent là où ils sont !

Arroser

Seulement dans les cas où ils sont cultivés en pot à l'intérieur, les crocus peuvent nécessiter un arrosage hebdomadaire en hiver et au printemps.

Planter

Plantez les crocus à floraison printanière à l'automne, voire en tout fin d'été pour permettre aux bulbes de s'enraciner bien avant les froids. La plantation des crocus est simple : enterrez-les de 4-5 cm dans un sol ordinaire à pauvre, sableux, bien drainé, exposé au soleil ou à mi-ombre. Si votre terrain n'est pas très drainant, mettez un peu de sable dans chaque trou de plantation. Petit truc! Pour éviter la pourriture des bulbes, roulez les dans de la cendre de bois avant la plantation. La cendre enrichit la terre en potasse et possède une action protectrice contre les champignons ! Si vous plantez dans un massif, inutile de retourner le sol très profond et de le perturber : préparez localement le sol en le griffant. Dans une pelouse, enterrez-les à l'aide d'un plantoir. Jetez les en l'air, et plantez les là où ils retombent ! A l'intérieur, en pot, faites un mélange de terreau de feuilles, de sable et de terre, et plantez à 4-5cm de profondeur. Arrosez, en tassant pour ne laisser aucune bulle d'air.