Retour

Echinacée

Belle vivace estivale aux fleurs de marguerite, l'échinacée est souvent assimilée au rudbeckia dont elle est très proche. C'est une vivace d'été robuste et résistante au froid, peu sensible aux maladies, très florifère et solide !

Nom commun : Echinacée
Nom latin : Echinacea spp.
Famille : Asteracées
Catégorie : Vivace

Nommés parfois Rudbeckia pourpre, les Échinacées leur ressemblent beaucoup, mais n'ont pas exactement les même conditions de culture. Leurs fleurs en capitules bombées s'élèvent sur de hautes tiges, de juin à octobre selon les espèces, et leurs colorations sont pourpres, rouges, roses, ou parfois blanches. Plutôt pour les grands jardins, utilisez les en arrière-plan ou en second-plan de vos massifs, en plein soleil, de manière à former de vastes taches de couleurs.

Type de plante Vivace
Végétations Vivace
Autres noms Rudbeckia pourpre
Hauteur à maturité 60 - 120
pH 7 - 8
Emplacement / Exposition
Exposition 7
Granulométrie 6
Besoins en eau 5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Désherber

Dans le cas des vivaces, désherber veut aussi dire arbitrer dans votre massif ; ne pas laisser trop se développer les plus vigoureuses, au détriment des plus lentes.

Multiplier

Divisez les touffes dès qu’elles sont trop importantes ou si elles fleurissent moins, au bout de 4 ou 5 ans, et pas trop souvent, l’échinacée n’aime pas être dérangée! Divisez la touffe à l'automne ou au printemps, à l'aide d'une bêche, en fonction de son développement, de son encombrement, et de vos envies. Cela permettra, en plus de la multiplier, de l'éclaircir. Vous pouvez aussi récolter les graines de l’Echinacée lorsqu’elles sont mûres : le cœur devient marron et on peut faire sortir les graines beiges et avant qu’elles ne tombent. Conservez-les au froid avant de les semer au printemps. Attention, les plants obtenus ne fleuriront que la deuxième année.

Rabattre

Comme toutes les vivaces caduques, l'Echinacée ne conserve par ses parties aériennes durant l'hiver ; elles survivront par leur système souterrain. En fin de saison, le feuillage et les hampes florales desséchés peuvent être coupés sans arrière pensées. Ne touchez ni la racine ni les futurs bourgeons qui pointent du sol.

Planter

Si elle dispose d'une exposition suffisamment ensoleillée, l’échinacée se plaît dans tous les terrains. Préparez le sol par un bêchage (pour décompacter sans forcément le retourner, avec un bêche à dent ou une grelinette), un griffage et un ratissage. Ajoutez un amendement, type or brun, si le sol n'est pas très riche. Plantez les vivaces en respectant un espacement d'un 1/3 de la hauteur adulte entre les plants. Bien tasser le sol pour ne pas laisser d'air au contact des racines, puis arroser abondamment.

Arroser

L'échinacée supporte très bien un peu de sécheresse. Surveillez la un peu en période de croissance, et pendant l'été, si vous voyez le feuillage se flétrir, c'est le signe que la plante est déjà en grosse difficulté : alors arrosez abondamment.

Tailler

Vous pouvez tailler les hampes florales quand les fleurs ont fané, de manière à stimuler la floraison suivante.

Tailler

Comme toutes les vivaces caduques, l'Echinacée ne conserve par ses parties aériennes durant l'hiver ; elles survivront par leur système souterrain. En fin de saison, le feuillage et les hampes florales desséchés peuvent être coupés sans arrière pensées. Ne touchez ni la racine ni les futurs bourgeons qui pointent du sol.

Pailler

Paillez les pieds des vivaces, cela vous évitera de l'arrosage, du désherbage, et fournira même une légère fertilisation au sol en se décomposant. Pour choisir, sachez que le bois broyé sec est le plus inerte, mais qu'il tiendra plus longtemps. Le broyat frais et les feuilles enrichissent davantage le sol, mais doivent être renouvelés plus souvent. Les tontes de pelouse sont à employer en couche de 1 cm maximum mélangés avec autre chose. Paillez sur au moins 5 cm d'épaisseur pour avoir une bonne efficacité, et pas seulement un effet cosmétique.

Fertiliser

L’échinacée fleurit beaucoup - elle a donc des besoins importants ! Elle prospérera mieux si elle est fertilisée régulièrement. Apportez du compost à l’automne ou au printemps. Mieux vaut toujours fertiliser un peu en avance avec une matière organique qui va se décomposer tranquillement ; épandre un compost pas entièrement décomposé, de l'or brun ou un fumier bien décomposé au pied des plantes, et les incorporer sur 10 cm avec un griffe. Cette opération se fait généralement en hiver pour que les vers de terre et les bactéries du sol aient le temps de faire leur travail.

Arroser

L'échinacée supporte très bien un peu de sécheresse. Surveillez la un peu en période de croissance, et pendant l'été, si vous voyez le feuillage se flétrir, c'est le signe que la plante est déjà en grosse difficulté : alors arrosez abondamment.