Retour

Erable rouge

L'érable rouge vous ravira au jardin par sa coloration automnale, et sa facilité de culture. En port libre, il peut atteindre 20 m de hauteur, mais vous pouvez le cultiver en pot.

Nom commun : Erable rouge
Nom latin : Acer rubrum
Famille : Aceracées
Catégorie : Arbre

L'érable rouge, comme beaucoup d'érables, préfère un sol neutre ou légèrement acide, frais, voire humide, au soleil, à l'abri du vent desséchant. C'est un arbre dit "de deuxième grandeur", atteignant donc 20 mètres en hauteur et 10 en largeur, qui vous offrira à l'automne une coloration pourpre somptueuse.

Type de plante Arbre
Végétations Vivace
Autres noms
Hauteur à maturité 100 - 2000
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 8
Granulométrie 5
Besoins en eau 7
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Arroser

En pot, arrosez chaque semaine. En pleine terre, arrosez la première année chaque semaine si nécessaire en remplissant entièrement la cuvette d'arrosage.

Tailler

En hiver, hors période de gel, coupez les branches mortes et celles qui se croisent.

Arroser

En pot, arrosez chaque semaine. En pleine terre, arrosez la première année chaque semaine si nécessaire en remplissant entièrement la cuvette d'arrosage.

Pailler

Chaque année, apportez du broyat de branche au pied de l'arbre, jusqu'à l'aplomb des branches.

Détuteurer

Au bout de deux ans, coupez le tuteur.

Identifier

L'Acer rubrum - érable rouge de son nom courant ! - est un arbre pouvant atteindre 20 mètres de hauteur, à port étalé, à feuilles opposées, trilobées, vertes foncées, virant à un magnifique rouge sombre à l'automne !

Arroser

En pot, arrosez chaque semaine. En pleine terre, arrosez la première année chaque semaine si nécessaire en remplissant entièrement la cuvette d'arrosage.

Planter

Plantez votre érable rouge un sol neutre ou légèrement acide, frais, voire humide, au soleil, à l'abri du vent desséchant. Prévoyez six mètres minimum à proximité d'une façade, et 10-12 mètres d'un autre arbre. Creusez un trou de plantation de deux fois le volume de la motte, décompactez les bords du trou, enfoncez un tuteur au fond, face aux vents dominants, replacez d'abord la terre de fond, posez la motte de manière à avoir le collet au niveau du sol définitif, replacez la terre de surface autour de la motte. Fixez le tronc au tuteur avec un lien souple adapté. Tassez, formez une cuvette d'arrosage, arrosez copieusement. En pot, placez une couche drainante de graviers non calcaire ou tout autre granulat grossier, puis disposez la motte dans un mélange de terre franche et de compost décomposé. Recouvrez avec un paillage d'écorce.