Retour

Freesia

Le freesia est une plante cousine de l'Iris qui porte de nombreuses fleurs très colorées, longtemps, et est souvent utilisée comme fleurs coupées. On le cultive comme annuelle ou comme vivace à abriter.

Nom commun : Freesia
Nom latin : Freesia
Famille : Iridacées
Catégorie : Bulbe et rhizome

Le freesia est une plante originaire d'Afrique du Sud, où le climat est méditerranéen. Il supporte donc des hivers doux - sans gelées, et les sols sableux secs. Au jardin ou en bouquet, ses fleurs parfumées sont populaires pour leur tenue dans le temps, et leurs nombreuses couleurs vives disponibles grâce aux nombreux cultivars qui existent. Cette plante est très adaptée pour les jardins fleuris, en intérieur et beaucoup moins pour les jardins naturels, ou alors en touches légères. C'est une vivace qui forme ses réserves sous la forme d'une "corme", qui peut être retirée du sol et abritée pour l'hiver. Les feuilles rubanées ou lancéolées sont dressées et organisées en éventail depuis la base. Ces feuilles rappellent les feuilles d'iris et d'hémérocalle par leur forme. Les fleurs en entonnoir sont organisées en grappes installées au sommet des tiges d'abord dressées qui forment un coude afin de prendre un trajet horizontal.

Type de plante Bulbe et rhizome
Végétations Vivace
Autres noms Freesia, Muguet du Cap
Hauteur à maturité 15 - 60
pH 7 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 6
Granulométrie 9
Besoins en eau 6
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 10a
Rentrer

En octobre-novembre, si votre région connait des gelées, quand le feuillage noircit, coupez les tiges sèches et déterrez les cormes. Nettoyez-les et retirez les bourgeons sur le côté des cormes. Stockez-les dans l’obscurité, en caisse, dans un local frais, aéré mais pas trop humide (température de 1 à 8 °C). Pour éviter la pourriture, vous pouvez saupoudrer de cendre de bois les tubercules arrachés avant de les stocker.

Arroser

Les freesias n'ont pas besoin de beaucoup d'eau, mais arrosez régulièrement après la plantation s'il fait sec, sans trop mouiller le feuillage, ce qui favoriserait l'apparition de champignons. En intérieur, en saison arrosez 1 à deux fois par semaine, en laissant la terre sécher en surface entre chaque arrosage. Quand l'hiver arrive, réduisez progressivement l'arrosage jusqu'à arrêter complètement : vous reprendrez au printemps.

Fertiliser

Freesia est très vorace! Il est important de lui apporter de l'engrais organique en fin d’été, en plus de la fumure de fond. Vous pouvez aussi fertiliser au mois de juin, avec du compost ou du fumier bien décomposé, puis recouvrir éventuellement d'un paillage de bois. En pot, apportez un peu d'engrais liquide chaque semaine pendant la floraison.

Arroser

Les freesias n'ont pas besoin de beaucoup d'eau, mais arrosez régulièrement après la plantation s'il fait sec, sans trop mouiller le feuillage, ce qui favoriserait l'apparition de champignons. En intérieur, en saison arrosez 1 à deux fois par semaine, en laissant la terre sécher en surface entre chaque arrosage. Quand l'hiver arrive, réduisez progressivement l'arrosage jusqu'à arrêter complètement : vous reprendrez au printemps.

Planter

Pour une plantation au jardin, attendez que les températures soient clémentes, un sol chaud est gage d'un bon développement ! Les freesias craignent le plein soleil à midi, trouvez-leur une situation un peu abritée. Plantez vos freesias en terre drainante un peu riche, dans un trou de 5 cm de largeur et de profondeur, en mélangeant un peu de sable en terrain lourd. Versez un petit lit de graviers au fond du trou de plantation, positionnez votre corme de freesia et recouvrez-le de terre. En cas de gel tardif, buttez les jeunes pousses qui émergent pour les protéger : accumulez de la terre tout autour du pied pour bien l'abriter du froid. En intérieur, plantez dans un mélange de terreau, de terre et de sable sur un lit de gravier. N'installez-pas votre freesia dans une pièce surchauffée, pour l'inciter à fleurir il lui faut une température autour de 13°C.

Arroser

Les freesias n'ont pas besoin de beaucoup d'eau, mais arrosez régulièrement après la plantation s'il fait sec, sans trop mouiller le feuillage, ce qui favoriserait l'apparition de champignons. En intérieur, en saison arrosez 1 à deux fois par semaine, en laissant la terre sécher en surface entre chaque arrosage. Quand l'hiver arrive, réduisez progressivement l'arrosage jusqu'à arrêter complètement : vous reprendrez au printemps.

Arroser

Les freesias n'ont pas besoin de beaucoup d'eau, mais arrosez régulièrement après la plantation s'il fait sec, sans trop mouiller le feuillage, ce qui favoriserait l'apparition de champignons. En intérieur, en saison arrosez 1 à deux fois par semaine, en laissant la terre sécher en surface entre chaque arrosage. Quand l'hiver arrive, réduisez progressivement l'arrosage jusqu'à arrêter complètement : vous reprendrez au printemps.

Sortir

Si vous avez remisé vos cormes de freesia, sortez les aux beaux jours, et replantez les à nouveau ! Attendez que les températures soient clémentes, le sol chaud est gage d'un bon développement ! Les freesias craignent le plein soleil à midi, trouvez-leur une situation un peu abritée. Plantez vos freesias en terre drainante un peu riche, dans un trou de 5 cm de largeur et de profondeur, en mélangeant un peu de sable en terrain lourd. Versez un petit lit de graviers au fond du trou de plantation, positionnez votre corme de freesia et recouvrez-le de terre. En cas de gel tardif, buttez les jeunes pousses qui émergent pour les protéger : accumulez de la terre tout autour du pied pour bien l'abriter du froid. En intérieur, plantez dans un mélange de terreau, de terre et de sable sur un lit de gravier. N'installez-pas votre freesia dans une pièce surchauffée, pour l'inciter à fleurir il lui faut une température autour de 13°C.