Retour

Hibiscus d'intérieur

La Rose de Chine offre une magnifique floraison de longue durée ! C'est l'hibiscus le plus connu - il en existe de nombreux cultivars !

Nom commun : Hibiscus d'intérieur
Nom latin : Hibiscus rosa-sinensis
Famille : Malvacées
Catégorie : Intérieur

La rose de Chine - Hibiscus rosa sinensis - aussi appelée ketmie ou fille des îles est l'hibiscus que l'on retrouve souvent cultivé en plante d'intérieur : en effet, la plupart des cultivars craignent les gelées.

Type de plante Intérieur
Végétations Vivace
Autres noms rose de chine
Hauteur à maturité 40 - 150
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 5
Granulométrie 4
Besoins en eau 4
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a
Sortir

Placez votre hibiscus à l'extérieur dès que tout risque de gel est exclu, en l'acclimatant progressivement au plein soleil. Attention à l'évaporation ! L'idéal est de lui apporter à ce moment une couche de compost, ou un paillis que vous renouvellerez de temps à autre, pour lui garder le pied au frais. Feuilles mortes, résidus de tonte font parfaitement l'affaire !

Tailler

Taillez votre hibiscus au début du printemps : effectuez une taille douce en remodelant légèrement la silhouette en mars, ce qui vous permettra d'obtenir une meilleure croissance et plus de fleurs !

Tailler

Pendant toute la saison, n'oubliez pas de supprimer les fleurs fanées, pour stimuler la repousse d'autres boutons !

Arroser

Arrosez deux fois par semaine en été, espacez les arrosages en entrant en hiver, pour les reprendre dès les beaux jours. Attention à ne pas inonder les racines et à laisser sécher la terre entre 2 arrosages.

Identifier

L'espèce se divise en de nombreuses variétés et cultivars d'origine horticole. L'hibiscus est un arbuste persistant et vivace à port buissonnant. Le feuillage vert profond et brillant laisse apparaître durant les mois les plus chauds de belles fleurs en entonnoirs bien ouverts de 10 à 15 cm de diamètre. L'espèce type présente des fleurs rouge vif mais selon les variétés, elles peuvent être blanches, roses, jaunes ou oranges, simples, doubles ou très doubles. Il en existe donc pour tous les goûts. Les fleurs remarquables de l'hibiscus ne durent guère plus d'une journée, elles sont renouvelées très régulièrement pendant tout l'été pour peu que vous lui fournissiez chaleur et lumière. L'espèce type à fleur rouge est moins fragile et pourra être plantée dans une zone bien abritée dans les jardins du Sud. Les variétés plus fragiles seront conservées en potées sur une terrasse ou un balcon pour être hivernées au chaud durant la mauvaise saison.

Planter

Dans la plupart des régions exposées au froid, plantez l'hibiscus dans un grand pot ou un bac percé en son fond. Prévoyez un bon drainage, avec une épaisse couche de billes d'argile ou de graviers. Un mélange de terreau simple convient parfaitement. Dans les régions où le thermomètre descend très rarement en dessous des 10°C, vous planterez votre hibiscus dans une zone bien abritée et très ensoleillée, dans un sol bien drainé, fertile, neutre à légèrement alcalin. L'hibiscus apprécie d'être installé à proximité d'un mur qui l'abritera des vents!

Fertiliser

Pour un engrais naturel et pas cher, enterrez des petits morceaux de peaux de bananes au pied : le potassium vous donnera une belle floraison! Sinon, vous pouvez ajouter de l'engrais spécial « plantes fleuries » après un arrosage copieux tous les 15 jours afin de soutenir la floraison.

Rentrer

Dès l'automne et avant que la température ne descende sous 10°C, rentrez votre hibiscus et trouvez lui un emplacement abrité et lumineux. Il appréciera une température variant entre 8° à 15°C. Pendant tout le repos hivernal, laissez la terre pratiquement sèche, et ne laissez pas d'eau dans la soucoupe après vos rares arrosages.

Protéger

Si votre hibiscus est en pleine terre mais que vous craignez tout de même une éventuelle période de froid, n'hésitez pas à couvrir son pied d'un bon tas de feuilles mortes pour les semaines les plus fraiches! Entourez également le tronc d’un paillasson épais (jonc tressé, roseau, paille de seigle ou de riz…), maintenu par des liens. Vous pouvez aussi le recouvrir d’un voile d’hivernage !

Surveiller

Plusieurs points à surveiller pour un hibiscus en bonne santé ! Votre hibiscus flétrit et ses feuilles se tournet vers l'intérieur : c’est souvent dû à un excès de chaleur ou une trop forte exposition au soleil. Bassinez - trempez le pot dans une bassine remplie d'eau pendant quelques minutes - si possible dans une eau non calcaire. Les feuilles sont collantes et poisseuses et des petits insectes envahissent les feuilles : c’est une attaque de pucerons! Vaporisez doucement les zones infestées avec un mélange d'eau additionnée de bicarbonate de soude - à raison de 5 grammes par litre d'eau - et d'un peu de savon noir. Les feuilles tombent anormalement... C’est sûrement un excès d’eau, laissez la terre sécher entre 2 arrosages! Évitez aussi les courants d’air froid ou les changements brusques de températures ! Les boutons floraux tombent avant d’éclore : cela est souvent lié à un air trop sec : Évitez la proximité d’un radiateur ou d’une fenêtre trop ensoleillée. Vous pouvez aussi poser le pot dans une soucoupe avec un lit de caillou ou de billes d’argiles légèrement recouvert d'eau pendant les jours les plus secs !

Arroser

Arrosez deux fois par semaine en été, espacez les arrosages en entrant en hiver, pour les reprendre dès les beaux jours. Attention à ne pas inonder les racines et à laisser sécher la terre entre 2 arrosages.

Rempoter

Rempotez votre hibiscus en fin d'hiver avant la reprise de la végétation. Choisissez un pot d’un diamètre très légèrement supérieur, et changez le mélange en apportant un peu de compost. Vous pouvez ajouter quelques petits morceaux de bananes - c'est un bon apport de potassium ! Et bien sûr, n'oubliez pas le drainage !