Retour

Magnolia

Des magnolias par centaines, des magnolias comme autrefois ! Cette description a été rédigée par un fan de Claude François.

Nom commun : Magnolia
Nom latin : Magnolia spp.
Famille : Magnoliacées
Catégorie : Arbuste

Remarquable pour sa floraison superbe et généreuse qui varie du blanc pur au blanc rosé et au rose, le magnolia est un arbre, mais se décline également en variétés arbustives, idéales pour petits jardins. Il existe deux grands types de magnolias : - les magnolias à feuillage caduc qui fleurissent au début du printemps et les magnolias persistant dont les fleurs apparaissent l’été.

Type de plante Arbuste
Végétations Vivace
Autres noms
Hauteur à maturité 100 - 500
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 6
Granulométrie 4
Besoins en eau 4
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Arroser

Les premières semaines, gardez une bonne hygrométrie en douchant le feuillage avec un jet fin en soirée, et arrosez copieusement le pied une fois par semaine. En effet, pour l'arrosage des arbustes, il vaut mieux procéder à des arrosages importants, mais peu fréquents, pour inciter le système racinaire à aller chercher l'eau en profondeur. Arrosez "à satiété", c'est à dire jusqu'à ce que la cuvette de plantation soit remplie, et ne se vide que très lentement.

Planter

Plantez le magnolia au début de l’automne pour en favoriser l’enracinement avant l’hiver et donc la reprise au printemps - évitez en tout état de cause les périodes de gel - ou également au printemps pour les espèces persistantes. Dans tous les cas, préférez un lieu pas trop chaud l’été ni trop humide l’hiver et un sol riche, frais, voire humide en été, dans un bon terreau forestier. Le magnolia apprécie une exposition en soleil léger ou à mi-ombre, à l'abri des vents dominants. Veillez à ne pas briser les racines charnues et à ne pas enterrer la motte trop profondément. Plantez dans un trou au moins deux fois plus gros que la motte. Bassiner les racines avant la plantation améliorera grandement les chances de reprise, quel que soit le conditionnement. Vous pouvez former une cuvette autour du pied, qui servira à l'arrosage pendant les premiers mois. Tassez bien la terre autour des racines (n'hésitez pas à utiliser tout le poids du corps). Arrosez bien copieusement, jusqu'à remplir la cuvette de plantation.

Identifier

Le Magnolia est un arbre de taille moyenne, cultivé pour sa floraison délicate précédant l'apparition des feuilles. Les feuilles sont grandes, alternes, ovales ou elliptiques, caduques ou persistantes, généralement coriaces. Les fleurs solitaires, sont grandes, très décoratives, souvent dressées, généralement en forme de coupe. Le périgone est formé de six à neuf tépales pétaloïdes (pétales et sépales indifférenciés) de couleur claire, blanc rosé, jaune clair. Les étamines, très nombreuses sont lamellaires. Les carpelles sont disposés en cône sur le réceptacle. Le genre Magnolia comprend environ cent dix espèces, essentiellement des arbres et arbustes, des régions tempérées chaudes.

Surveiller

Le magnolia est plutôt résistant aux maladies et aux parasites, mais surveillez tout de même les limaces, quelques champignons dont un en particulier, le pestalozzia, et enfin, la chlorose, qui peut sévir en sol trop calcaire. Contre les limaces qui s'attaquent surtout aux jeunes plants, mettez en place des protection anti-limaces : barrières de cendre, pièges à bière... Le pestalozzia est un champignon qui entraîne une défoliation complète de la plante, et qui apparaît plus souvent sur un sol trop calcaire. Aérez votre plant, et apportez des éléments pour acidifier le sol : épines de pin en paillis, ou terre de bruyère, avant qu'il ne soit trop tard! Enfin, en cas d'excès de calcaire, le magnolia peut manifester une chlorose des feuilles. Les feuilles jaunissent et votre magnolia peut finir par dépérir. La chlorose est due à une trop forte concentration de calcaire dans le sol. Testez votre sol, et faites des apports pour l'acidifier !

Tailler

Ce qui caractérise le plus le magnolia c’est sa forme naturelle ! Il est donc important de la préserver en évitant de déséquilibrer la ramure. De ce fait, aucune taille n’est théoriquement indispensable. Si vous souhaitez néanmoins réduire, équilibrer ou remodeler la ramure, par exemple en cas d'espace disponible réduit, vous pouvez le faire le juste après la floraison, ou à l'automne.

Arroser

Les premières semaines, gardez une bonne hygrométrie en douchant le feuillage avec un jet fin en soirée, et arrosez copieusement le pied une fois par semaine. En effet, pour l'arrosage des arbustes, il vaut mieux procéder à des arrosages importants, mais peu fréquents, pour inciter le système racinaire à aller chercher l'eau en profondeur. Arrosez "à satiété", c'est à dire jusqu'à ce que la cuvette de plantation soit remplie, et ne se vide que très lentement.

Pailler

Protégez le pied de la morsure du froid les premiers hivers, et en tout état de cause de la sécheresse au printemps ! Vous pouvez utiliser des écorces ou des épines de pin pour maintenir le niveau d’acidité dont il a besoin. D'ailleurs, si votre magnolia fleurit mal ou ne fleurit pas, retirez un peu de terre jusqu’au racines et complétez avec de la terre de bruyère.

Arroser

Les premières semaines, gardez une bonne hygrométrie en douchant le feuillage avec un jet fin en soirée, et arrosez copieusement le pied une fois par semaine. En effet, pour l'arrosage des arbustes, il vaut mieux procéder à des arrosages importants, mais peu fréquents, pour inciter le système racinaire à aller chercher l'eau en profondeur. Arrosez "à satiété", c'est à dire jusqu'à ce que la cuvette de plantation soit remplie, et ne se vide que très lentement.