Retour

Molinie

Au jardin, la molinie est une plante structurante, car elle garde ses chaumes érigés et colorés toute l'année. Elle est très populaire dans les jardins contemporains.

Nom commun : Molinie
Nom latin : Molinia caerulea
Famille : Poacées
Catégorie : Vivace

Les molinies sont des graminées rencontrées à l'état naturel dans les landes humides, où les changements de niveau de l'eau varient beaucoup. On cultive surtout au jardin l'espèce Molinia caerulea pour ses variétés et sous-espèces à chaumes colorés. Ceux-ci sont particulièrement à leur avantage en automne, période durant laquelle ils maintiennent la structure du jardin. Ensuite, lesdits chaumes sèches, et ils restent à prendre le givre jusqu'à ce que le jardinier consciencieux viennent les rabattre en mars. Cette plante étant caduque, elle redémarre au printemps et reforme ses feuilles basales. Les molinies deviennent très grandes - jusqu'à 2.5 m si les conditions leur plaisent - et se contentent de sols pauvres, qu'ils soient acides ou alcalins.

Type de plante Vivace
Végétations Vivace
Autres noms Molinie
Hauteur à maturité 15 - 500
pH 6 - 8
Emplacement / Exposition
Exposition 6
Granulométrie 5
Besoins en eau 8
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Arroser

Arrosez souvent le premier mois pour aider à la reprise s'il ne pleut pas. Les molinies tolèrent toutes les hygrométries du sol, donc vous ne pouvez pas vous tromper. Ensuite vous pouvez cesser tout arrosage, sauf si leur allure sèche vous attriste durant l'été en cas de forte sécheresse. Dans ce cas arrosez, maxi deux fois par semaine.

Planter

Les molinies préfèrent les sols drainants pauvres et acides, et supportent une humidité du sol très variable. Plantez au printemps ou en automne, à mi-ombre ou en plein soleil, dans un trou deux fois grand comme la motte. Ensuite, arrosez copieusement puis paillez.

Tailler

A la fin de l'hiver, les chaumes secs gênent l'entrée de la lumière jusqu'aux feuilles basales. Taillez-les donc, vous accélérerez la reprise printanière.

Multiplier

La méthode la plus fiable pour multiplier les cultivars et les sous-espèces de molinies est la division de touffe au mois d'avril. Pour cela sortez toute la motte à l'aide d'une bêche, puis tranchez-la en deux ou en quatre avant de replanter les nouvelles mottes sans attendre.

Arroser

Arrosez souvent le premier mois pour aider à la reprise s'il ne pleut pas. Les molinies tolèrent toutes les hygrométries du sol, donc vous ne pouvez pas vous tromper. Ensuite vous pouvez cesser tout arrosage, sauf si leur allure sèche vous attriste durant l'été en cas de forte sécheresse. Dans ce cas arrosez, maxi deux fois par semaine.