Retour

Navet

Roi de la potée, facile à cultiver ! Quoi de plus chouette qu'un jeune navet de printemps, craquant, sucré, fondant?

Nom commun : Navet
Nom latin : Brassica rapa
Famille : Brassicacées
Catégorie : Potager

Le saviez-vous? Le plat traditionnel écossais, le haggis, est mangé avec navets et pommes de terre - en version originale : "neeps and tatties" ! Plus sérieusement, le navet - Brassica rapa L. subsp. rapa - est une plante herbacée de la famille des Brassicacées cultivée comme plante potagère pour sa racine charnue allongée ou arrondie, consommée comme légume.

Type de plante Potager
Végétations Bisanuelle
Autres noms
Hauteur à maturité 60 - 100
pH 7 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 4
Granulométrie 4
Besoins en eau 4
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Pailler

Le navet est assez gourmand en eau - paillez paillez, avec tout ce qui vous tombe sous la main ! Dès les premiers plants éclaircis et un peu robustes, apportez une bonne couche, broyat de branches, résidu de tontes... Débrouillez-vous, mais ne passez pas à côté !

Semer

Semez clair en place, de mars à juin pour les variétés d'été et de mi-juillet à mi-août pour les variétés d'automne et d'hiver, en lignes distantes de 25 à 30 cm. Certains sèment sous abri en mars - dans ce cas il faudra repiquer les jeunes plants quand ils feront une dizaine de centimètres. Le navet n’aime pas le plein soleil : installez le au soleil doux au printemps et à l’automne, à la mi-ombre en été, dans un sol frais, ameubli, riche en humus et non calcaire. Le navet est gourmand : mieux vaut apporter une fumure organique l’automne, longtemps avant le semis, ou une bonne couche de compost. A savoir : le navet est considéré comme une plante épuisante pour le sol. Evitez de le faire revenir au même endroit avant 3 ou 4 ans !

Eclaircir

Vous pouvez éclaircir à la binette quand les plants sont minuscules, ou à la main, quand les plants ont 3 ou 4 feuilles. Conservez un plant tous les 5 cm environ, en quinconce, en laissant encore un peu plus pour la récolte d'hiver. Si besoin, un peu plus tard, n'hésitez pas à prélever les derniers jeunes petits navets pour laisser grossir les autres : frais, glacés ou cuisinés dans une potée, ce sont les meilleurs ! Où s'arrête l'éclaircissage et où commence donc la récolte...

Récolter

Vous pouvez commencer à récolter 2 mois après le semis dans le cas d'un semis de printemps et d'automne, et 3 mois après le semis dans le cas des variétés d'hiver. A savoir : les jeunes feuilles de navet, fraîchement démariées, sont un délice sautées au beurre ! Récoltez selon vos besoins, mais ne les laissez pas trop grossir. Après la mi-octobre, juste avant les gelées, récoltez les derniers plants, vous pourrez les conserver durant plusieurs mois : faites les ressuyer - sécher en termes jardinesques ! - quelques heures sur le sol, coupez les feuilles et les radicelles et stockez-les au sec, par exemple en cave dans du sable sec.

Fertiliser

Les navets sont gourmands ! Si votre terrain n'a pas été préparé bien en amont, vous pouvez faire des apports de compost bien décomposé durant la culture.

Surveiller

Le navet est sensible à l'altise, aux limaces, à la mouche du navet, au mildiou bien sûr ! En cas d'attaque par l'altise les feuilles des navets se retrouvent perforées en de multiples endroits. Vous pouvez repousser l'altise grâce aux bons mariages avec des plantes aromatiques ! L'altise détestant l'eau, vous pouvez tenter d'arroser les feuilles pour la faire fuir.. Au risque de favoriser le mildiou ! Oui, c'est une lutte sans fin... La limace est une grande dévoreuse des jeunes plants. Afin qu'elle ne ruine pas vos cultures de navets, utilisez les techniques habituelles. La mouche du navet peut grandement nuire aux racines, ses larves creusant celles-ci de multiples boyaux. Sachez que les fumures trop fraîches, et un sol trop sec lui sont favorable, et que la proximité de certaines plantes aromatiques l'éloigne : le thym, le romarin, la mélisse ou l'hysope. En curatif vous n'aurez pas d'autre issue que de détruire les pieds attaqués et de mettre en place une longue rotation dans la culture! Le mildiou est la maladie la plus courante pour le navet. Il se reconnaît par le jaunissement des feuilles puis par les taches d'un blanc duveteux qu'elles revêtent. La tisane de prêle est un moyen curatif.

Arroser

Le feuillage se penche vers le sol, puis jaunit? Le navet a soif, et il n'aime pas la sécheresse ! Arrosez, sinon vous risquez d'obtenir des racines dures et fibreuses... Selon la qualité du paillage, vous aurez besoin d'arroser 1 ou 2 fois par semaine en été, un peu moins en automne. Vous pouvez arroser le feuillage : vous éloignerez en même temps les altises, qui détestent ça !

Arroser

Le feuillage se penche vers le sol, puis jaunit? Le navet a soif, et il n'aime pas la sécheresse ! Arrosez, sinon vous risquez d'obtenir des racines dures et fibreuses... Selon la qualité du paillage, vous aurez besoin d'arroser 1 ou 2 fois par semaine en été, un peu moins en automne. Vous pouvez arroser le feuillage : vous éloignerez en même temps les altises, qui détestent ça !

Identifier

Le navet est une bisannuelle cultivée en annuelle, et fait partie de la famille des Brassicacées et serait originaire du bassin méditerranéen ou d’Asie occidentale. Cette plante potagère est plus particulièrement cultivée pour sa racine très dodue, allongée ou aplatie. Elle peut être de couleur jaune, blanche, noire ou bicolore selon les variétés.

Repiquer

Dès que les jeunes plants semés en intérieur mesurent une dizaine de cm environ, il est temps de mettre vos navets en place, à la mi-ombre, dans un sol frais, ameubli, riche en humus et non calcaire.