Retour

Oranger du Mexique

Magnifique arbuste touffu, offrant une jolie floraison de bouquets blancs à l'odeur d'oranger, durant l’été. Il trouve facilement sa place dans les jardins et s'accommodera d'un pot en terrasse.

Nom commun : Oranger du Mexique
Nom latin : Choisya ternata
Famille : Caprifoliacées
Catégorie : Arbuste

Choisya ternata est un arbuste intéressant pour sa floraison abondante de fleurs semblables à celles de l'oranger et son feuillage luisant décoratif. Il demande peu d’entretien, ne craint pas les maladies et sa rusticité lui permet de supporter le froid de l’hiver. Installez-le au soleil, à l’abri du vent, en pot ou en terre, dans un substrat léger pour un épanouissement optimal. Les cultivars de Choisya ternata sont un peu plus frileux que l'espèce type.

Type de plante Arbuste
Végétations Vivace
Autres noms
Hauteur à maturité 100 - 200
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 6
Granulométrie 6
Besoins en eau 5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Pailler

Paillez, par exemple avec du compost, surtout la première année après la plantation.

Arroser

Arrosez très régulièrement et copieusement pendant quelques semaines après la plantation. Après, vous n'aurez à vous soucier d'arroser que si votre oranger du Mexique est en pot : en dehors de ces conditions, il se débrouillera seul, voire supportera un sol plutôt sec que trop souvent humide.

Arroser

Arrosez très régulièrement et copieusement pendant quelques semaines après la plantation. Après, vous n'aurez à vous soucier d'arroser que si votre oranger du Mexique est en pot : en dehors de ces conditions, il se débrouillera seul, voire supportera un sol plutôt sec que trop souvent humide.

Pailler

Pour l’aider à passer l’hiver, protégez votre choisya des vents froids - qui sont son seul véritable ennemi ! -en apportant à son pied un bon paillis de feuilles. Si votre plante est en pot, abritez-la des vents en la rapprochant des murs, en la surélevant éventuellement du sol pour éviter le contact direct, et protégez si possible le pot lui-même en l'entourant de plastique bulle : c'est moche mais ça protège !

Arroser

Arrosez très régulièrement et copieusement pendant quelques semaines après la plantation. Après, vous n'aurez à vous soucier d'arroser que si votre oranger du Mexique est en pot : en dehors de ces conditions, il se débrouillera seul, voire supportera un sol plutôt sec que trop souvent humide.

Rempoter

Si vous gardez votre oranger du Mexique en pot, prévoyez un rempotage tous les 2 à 3 ans, dans un simple terreau léger, un pot bien drainant, et légèrement plus grand.

Planter

Plantez au printemps, pour laisser à votre oranger du Mexique le temps de s'adapter. Trouvez lui un emplacement bien ensoleillé, en terre légère et bien drainée, et surtout à l'abri du vent. Faites un apport de compost conséquent, voire même un fumier bien riche : on a tendance à penser que l'oranger du Mexique pousse en terre pauvre, mais sous nos latitudes, il poussera bien moins vite sans aide de votre part ! Plantez dans un trou au moins deux fois plus gros que la motte. Bassiner les racines avant la plantation améliorera grandement les chances de reprise, quel que soit le conditionnement. Vous pouvez former une cuvette autour du pied, qui servira à l'arrosage pendant les premiers mois. Tassez la terre autour des racines (ne pas hésiter à utiliser tout le poids du corps). Arrosez bien copieusement, jusqu'à remplir la cuvette de plantation.

Identifier

Petit arbuste au doux parfum d’oranger, au port compact et à la floraison magnifique, Choisya ternata également appelé oranger du Mexique est, comme son nom l’indique, originaire de ce pays d’Amérique Centrale. Assez courante chez nous, la variété "Aztec Pearl", est un hybride de 1982 issu du croisement entre Choisya ternata et Choisya dumosa, var. Arizonica qui .

Fertiliser

L’oranger du Mexique pousse dans des terres assez pauvres dans son milieu naturel. Au jardin, il aura tout de même besoin d’un peu d'aide de votre part pour bien fleurir et résister au froid, surtout dans sa jeunesse. Ce sont surtout les apports de potassium, favorables à la floraison, qui lui sont bénéfiques. Au printemps, donnez des engrais à assimilation rapide. Un engrais bio complet, à faible teneur en azote (« pour tomates », par exemple) pourra lui faire du bien. Vous pouvez aussi utiliser la cendre de bois, naturelle riche en potasse.

Tailler

Choisya ternata n'a pas vraiment besoin d'une taille à proprement parler - mais vous pouvez avoir envie de maintenir sa forme de dôme ou de ré-équilibrer sa silhouette : dans ce cas taillez-le légèrement, après la floraison.