Retour

Osteospermum

L'ostéospermum, vivace gélive aux fleurs de marguerite, offre une floraison continue du printemps à l’automne. Facile, son entretien convient même aux débutants !

Nom commun : Osteospermum
Nom latin : Osteospermum, Dimorphoteca
Famille : Asteracées
Catégorie : Annuelle

L'ostéospermum est une Astéracée - cousine des marguerites et autres anthémis - qui vous offrira une très belle floraison du printemps jusqu’à l’automne - pourvu qu'il soit au soleil ! - avec parfois un creux aux jours les plus chauds. Relativement sensible au froid, c’est peut-être le seul inconvénient que l’on puisse lui trouver : il faudra éventuellement le cultiver en pot ou en jardinière, car il doit absolument être protégé du gel l'hiver.

Type de plante Annuelle
Végétations Annuelle
Autres noms Marguerite du Cap,Souci pluvial,Marguerite africaine
Hauteur à maturité 20 - 40
pH 7 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 7
Granulométrie 6
Besoins en eau 4
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a
Tailler

Si vous voulez que votre ostéospermum se couvre de bourgeons toute la saison, il vous faudra passer, 2 à 3 fois par semaine, quelques instants pour retirer, entre le pouce et l'index ou au sécateur, les fleurs fanées. Courage !

Arroser

L'ostéospermum redoute les excès d’eau ! En pot, arrosez en cas de manque de pluie prolongé, et l'hiver, à l'intérieur, une fois par mois devrait suffire. En pleine terre, les arrosages ne sont pas nécessaires, sauf en cas de sécheresse intense.

Sortir

Au mois de mai, bien après les derniers gels, sortez vos plants en pot pour leur trouver un emplacement abrité du vent mais bien ensoleillé !

Arroser

L'ostéospermum redoute les excès d’eau ! En pot, arrosez en cas de manque de pluie prolongé, et l'hiver, à l'intérieur, une fois par mois devrait suffire. En pleine terre, les arrosages ne sont pas nécessaires, sauf en cas de sécheresse intense.

Protéger

Si la température dans votre région descend assez souvent en dessous de -5°C, protégez vos plants en terre avec un épais paillage avant les premiers gels ! Ce que vous avez sous la main fera généralement l'affaire : résidus de tonte sèche, feuilles mortes...

Planter

En terre ou en pot? C'est simple, si chez vous la température descend durablement en dessous de 5°C, ce sera en pot ! Plantez au printemps dans un lieu abrité et bien ensoleillé. L’ostéospermum réclame une situation bien abritée des vents, et ensoleillée, ainsi qu'un sol riche et bien drainé car il redoute quand ses racines stagnent dans l’eau. Si vous le gardez en pot, offrez lui un contenant en terre cuite bien adapté à sa taille. En pleine terre (chanceux !) , choisissez un emplacement suffisamment ensoleillé, c'est la garantie d'une belle floraison. Respectez un espacement entre les plants correspondant à un tiers de leur largeur prévue. Arrosez copieusement pour faciliter l'enracinement ("plombez", disent les jardiniers).

Rentrer

L'ostéospermum est gélif - il ne survivrait pas à un hiver dehors ! Si votre plante est en pot et que vous disposez d'un endroit abrité, restant à une température minimale de 10°C, suffisamment éclairé, rentrez la pour hivernage, avant les premiers gels. Arrosez très faiblement pendant l'hiver. Vous pourrez la sortir à nouveau au mois de mai.

Tailler

En mars, avant le départ de la végétation, taillez les pieds de votre ostéospermum pour redonner une forme compacte, en boule, grossièrement à la cisaille.

Identifier

L'ostéospermum, Dimorphoteca ou marguerite du Cap évoque le souci ou de grandes marguerites. Il présente la particularité de refermer leurs fleurs le soir, et même dès que la lumière baisse, par temps couvert. Les fleurs généralement portées par des tiges solitaires se déclinent en de multiples couleurs : les pétales veloutés sont blancs, roses, violets, pourpres, bleu lavande, terra cotta, orange, saumon, etc. ; le cœur jaune paille, orange, bleuté ou presque noir tranche nettement avec les étamines jaune vif. Le revers des pétales présente toujours une couleur différente de l’endroit, plus soutenue ou au contraire plus claire selon les cas. Le feuillage est moins décoratif : les feuilles au pétiole très court sont vert vif, légèrement velues, lancéolées, simples ou découpées en plusieurs lobes à l’extrémité pointue selon la variété et leur disposition sur la plante. Elles forment une touffe compacte qui peut mesurer 0,30 à 0,60 m de hauteur et autant de largeur.

Arroser

L'ostéospermum redoute les excès d’eau ! En pot, arrosez en cas de manque de pluie prolongé, et l'hiver, à l'intérieur, une fois par mois devrait suffire. En pleine terre, les arrosages ne sont pas nécessaires, sauf en cas de sécheresse intense.

Arroser

L'ostéospermum redoute les excès d’eau ! En pot, arrosez en cas de manque de pluie prolongé, et l'hiver, à l'intérieur, une fois par mois devrait suffire. En pleine terre, les arrosages ne sont pas nécessaires, sauf en cas de sécheresse intense.