Retour

Pachira

Une plante d'intérieur facile!

Nom commun : Pachira
Nom latin : Pachira aquatica
Famille : Bombacacées
Catégorie : Intérieur

Arbre tropical des régions humides, Le Pachira est un arbre à caudex - le nom du renflement que vous voyez à sa base, qui lui permet de stocker l'eau - à croissance rapide. Il accepte parfaitement les conditions de nos intérieurs - avec les conseils de Groww !

Type de plante Intérieur
Végétations Vivace
Autres noms marce,malabar,baobab,munguba
Hauteur à maturité 60 - 200
pH 7 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 6
Granulométrie 4
Besoins en eau 4
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Identifier

Le pachira est une plante qu'on retrouve couramment dans nos intérieurs : il s'y adapte assez bien ! Il possède des feuilles palmées, vertes et brillantes de 30 cm de diamètre présentant 5 à 9 folioles obovées-elliptiques. Ses fleurs voyantes et parfumées apparaissant de décembre en mars, avec des pétales longs et lancéolés, s'ouvrant à la façon d'une peau de banane pour révéler des étamines d'un orange tirant sur le jaune ou blanches à extrémité rouge. Le fruit est oblong, en forme de cabosse de cacaoyer, charnu et vert devenant ligneux et brun, et peut apparaître de février à juin. Il existe des cultivars à feuilles panachées.

Vaporiser

Par temps sec, n'hésitez pas à vaporiser votre plante avec de l'eau pas trop calcaire, nettoyez la poussière sur les feuilles : il n'en sera que plus beau et vous protégerez ainsi votre yucca des attaques d'araignées rouges.

Arroser

Arrosez dès que le terreau sèche sans jamais attendre qu’il se dessèche, c’est un arbre des zones humides! Mais n'oubliez jamais que ses racines aiment respirer hors d’eau, malgré son nom, ce n’est pas un aquatique - évitez donc les apports trop importants qui stagnent : pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera régulier -environ une à deux fois par semaine - mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines de la plante. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau deux fois par mois devrait suffire.

Arroser

Arrosez dès que le terreau sèche sans jamais attendre qu’il se dessèche, c’est un arbre des zones humides! Mais n'oubliez jamais que ses racines aiment respirer hors d’eau, malgré son nom, ce n’est pas un aquatique - évitez donc les apports trop importants qui stagnent : pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera régulier -environ une à deux fois par semaine - mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines de la plante. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau deux fois par mois devrait suffire.

Sortir

N'hésitez pas à sortir votre pachira pour l'été ! Evitez simplement de le placer directement en plein soleil - acclimatez le plus doucement, et bien sûr, surveillez l'arrosage ! Vous le rentrerez dès la fin de l'été.

Planter

Plante originaire de Guyane, aimant les ambiances chaudes et humides, Pachira aquatica s’adapte plutôt bien à l’intérieur de nos maisons et de nos appartements. Il se développera bien avec une température de 18-22° et a besoin de lumière. Attention cependant : évitez de le placer directement derrière une vitre au sud, l'exposition directe pourrait trop l'assécher. Préférez lui donc la proximité d’une fenêtre orientée à l’ouest afin de le baigner du maximum de luminosité. Il est possible de garder un pachira à l'extérieur, si les températures dans votre région ne descendent pas durablement eu dessous de 5°C. Ailleurs, gardez le chez vous, et sortez le l'été si vous le pouvez !

Rempoter

Votre pachira aime être à l’étroit, donc ne le rempotez que quand il est vraiment trop à l’étroit, avec un mélange de sable et terreau, ainsi qu'un apport d'engrais lent.

Rentrer

Rentrez votre pachira en pot dès que les températures descendent la nuit en dessous de 5°C ! Une véranda serait parfaite, mais votre intérieur, suffisamment lumineux, lui conviendra aussi !

Surveiller

Surveillez principalement les feuilles : si elles se déforment Il s’agit soit d’un manque de lumière, soit d’un apport d’eau non adapté. Des feuilles jaunies indiquent un excès d'eau, brunes un manque ! Adaptez les arrosages.

Arroser

Arrosez dès que le terreau sèche sans jamais attendre qu’il se dessèche, c’est un arbre des zones humides! Mais n'oubliez jamais que ses racines aiment respirer hors d’eau, malgré son nom, ce n’est pas un aquatique - évitez donc les apports trop importants qui stagnent : pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera régulier -environ une à deux fois par semaine - mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines de la plante. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau deux fois par mois devrait suffire.

Fertiliser

Au printemps et en été, vous pouvez faire toutes les 2 semaines un apport d'engrais liquide pour plantes vertes. Vous pouvez également inclure dans le mélange terreux un engrais à libération lente sous forme de petites billes à l'occasion d'un rempotage. Oubliez tout apport dès l'automne.

Tailler

Ce n'est pas nécessaire, mais vous pouvez si besoin procéder à une taille légère au printemps : sur les branches que vous voulez raccourcir, cherchez un "oeil" - le départ d'une pousse et coupez juste au dessus. Si une branche est devenue trop grande et que vous ne souhaitez plus qu'elle repousse, alors seulement coupez à la base.

Arroser

Arrosez dès que le terreau sèche sans jamais attendre qu’il se dessèche, c’est un arbre des zones humides! Mais n'oubliez jamais que ses racines aiment respirer hors d’eau, malgré son nom, ce n’est pas un aquatique - évitez donc les apports trop importants qui stagnent : pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera régulier -environ une à deux fois par semaine - mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines de la plante. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau deux fois par mois devrait suffire.