Retour

Palmier nain

Ces petits palmiers originaires des forêts humides d'Amérique du Sud et centrale, et portent de belles grandes feuilles pennées.

Nom commun : Palmier nain
Nom latin : Chamaedorea elegans
Famille : Arécacées
Catégorie : Intérieur

Les Chamaedorea ne supportent dans nos régions que la culture en intérieur car ils ne supportent pas une chaleur inférieure à 16°C. Si les conditions sont réunies - un peu d'attention, beaucoup de lumière sans soleil direct, un substrat bien fibreux - ils deviennent de jolis arbuste multi-troncs atteignant 3 mètres.

Type de plante Intérieur
Végétations Vivace
Autres noms
Hauteur à maturité 150 - 300
pH 6 - 6
Emplacement / Exposition
Exposition 7
Granulométrie 6
Besoins en eau 7
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 12a
Rempoter

Tous les deux ou trois ans, rempotez votre palmier, taillez 1/3 des racines, et remplacez 1/3 de la terre. Dans le cas où il est trop grand pour être manipulé vous pouvez "surfacer" : remplacez juste la terre de surface en ajoutant du terreau, ou du compost sur une dizaine de centimètres.

Rentrer

Rentrez vos palmiers en pot avant l'hiver, et stockez-les à l'abri des fortes gelées, près d'une fenêtre, idéalement avec un voilage : pas de soleil direct ! Oui, on a tendance à penser que les palmiers aiment le plein soleil comme sur la Croisette : le Chamaedorea est une plante de forêt, donc, d'ombre partielle... Et voilà pour l'explication.

Planter

En pot, plantez dans du terreau plutôt tourbeux, et disposez au fond du bac des graviers pour un bon drainage. Choisissez un pot moyen, Chamaedorea atteignent 3 m une fois adultes ! Plantez sans abîmer les racines, et surtout sans enterrer le collet de la plante. Placez le pot à la lumière, sinon votre palmier nain risque de dépérir progressivement, mais non directe : derrière une fenêtre, le petit voilage de mamie fera l'affaire :)

Arroser

L'areca a des besoins en eau assez variables selon les saisons ! Arrosez jusqu'à deux fois par semaine en saison, et très peu l'hiver. Gardez la terre presque sèche quelques jours entre deux arrosages.

Sortir

En avril-mai, en tout cas après les dernières gelées matinales, si vous le pouvez, sortez vos pots ! Hop, tout le monde dehors! Trouvez leur un emplacement à l'abri du vent, si possible abrité du soleil direct, en tout cas les premiers jours : l'aréca n'aime pas les chocs !

Surveiller

En intérieur, des attaques d'araignées rouges, de thrips et de cochenilles sont possibles : ils provoquent des dégâts sur les feuilles. Un simple lavage avec un chiffon et de l'eau claire permet d'enrayer les atteintes excessives.

Arroser

Les besoins en eau assez variables selon les saisons ! Arrosez jusqu'à deux fois par semaine en saison, et très peu l'hiver. Rappelez vous : ces palmiers nains viennent de forêts humides, ils apprécient davantage l'eau que leurs cousins.

Entretenir

Pour compenser la faible hygrométrie en intérieur vous pouvez brumiser les palmes avec une eau non calcaire et placer sous la plante une coupelle remplie de billes d'argile et d'eau. Pensez à enlever régulièrement la poussière qui se dépose sur les palmes avec une éponge humide : les feuilles rempliront mieux leur fonction de photosynthèse!

Semer

Si vous avez la chance d'avoir eu des fleurs, ou si vous trouvez des graines, sachez que ce ne sera pas simple, mais rigolo ! Après avoir fait tremper les graines une nuit, on peut semer les graines en godet, au printemps, à 25°C.

Tailler

Vous pouvez tailler les feuilles sèches, ça ne fait pas de mal, c'est plus joli, et ça stimule même la repousse !