Retour

Pensée vivace

Plantes vivaces et rustiques cultivées comme des bisannuelles, les pensées fleurissent presque tout au long de l’année selon les espèces, mais c’est au printemps qu’elles sont vraiment spectaculaires avec leur grande variété de couleurs.

Nom commun : Pensée vivace
Nom latin : Viola spp.
Famille : Violacées
Catégorie : Vivace

Vivaces cultivées en bisannuelle, les pensées fleurissent longuement au printemps et se ressèment volontiers de façon naturelle. Les pensées présentent cinq pétales, dont un inférieur, et des couleurs qui vont du jaune au violet. Les violettes comptent 2 pétales vers le haut et trois vers le bas. Les violettes sont aussi plus rustiques ! Toutes deux se plaisent en rocaille, en plein soleil ou à mi-ombre dans un sol pas trop riche, graveleux, drainé, ou en massifs fleuris, en plein soleil ou à mi-ombre dans un sol riche, humifère, drainé. Ou même en pots !

Type de plante Vivace
Végétations Vivace
Autres noms violette
Hauteur à maturité 8 - 30
pH 7 - 8
Emplacement / Exposition
Exposition 7
Granulométrie 5
Besoins en eau 5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Arroser

Arrosez durant la période estivale mais sans excès, une à deux fois par semaine s'il fait sec, plutôt le matin et en épargnant les feuilles, pour éviter certains champignons, et le terrible mildiou !

Arroser

Arrosez durant la période estivale mais sans excès, une à deux fois par semaine s'il fait sec, plutôt le matin et en épargnant les feuilles, pour éviter certains champignons, et le terrible mildiou !

Identifier

Viola est un genre de plantes herbacées vivaces : selon le positionnement des pétales, les espèces sont appelées « violettes » ou « pensées ». Les pensées ont donné des variétés horticoles à grandes fleurs. 500 espèces réparties dans le monde forment de nombreux hybrides qui rendent la détermination parfois délicate! De nombreuses variétés sont faciles à cultiver : l'hybride Viola ×wittrockiana est la variété prédominante de pensée cultivée. Une sous-espèce de la pensée sauvage, Viola tricolor hortensis, est également présente.

Rabattre

Après la floraison, rabattez les plantes vigoureuses afin de leur garder un port compact.

Planter

Si vous achetez vos pensées en godet, vous pouvez effectuer la plantation en pleine terre ou en pot à l’automne ou au tout début du printemps. Trempez les mottes dans un bac rempli d'eau pour bien les humidifier. Plantez-les quand l'eau ne s'écoule plus du godet. Préparez le sol : faites des trous, et mélangez la terre avec du terreau, du sable et de la poussière de tourbe. Déposez-y les plants. Recouvrez de terre en tassant doucement pour ne pas laisser d'air au contact des racines, puis arrosez.

Fertiliser

Mieux vaut toujours fertiliser un peu en avance avec une matière organique qui va se décomposer tranquillement ; épandre un compost pas entièrement décomposé, de l'or brun ou un fumier bien décomposé au pied des plantes, et les incorporer sur 10 cm avec un griffe. Cette opération se fait généralement en hiver pour que les vers de terre et les bactéries du sol aient le temps de faire leur travail.

Semer

Pour obtenir une belle floraison sur une longue période, variez les périodes de semis, sachant que les semis se réalisent en général de juin à août. Pour une floraison durant l'été, semez en place dès le printemps. Pour une floraison dès l'automne, semez à partir du mois de juin. Arrosez une à deux fois par semaine dès qu'il fait sec.

Pailler

Paillez les pieds des pensées, cela vous évitera de l'arrosage et du désherbage en été, et - même si les pensées sont plutôt rustiques - cela protégera les racines du froid en période hivernale.

Surveiller

Les pensées craignent particulièrement le mildiou qui entraîne le pourrissement de leurs racines. Les feuilles se couvrent de tâches irrégulières, sur les deux faces, de couleur blanche, grise ou violette accompagnées après quelques temps d’un feutrage gris ou blanc. Cela est dû à une humidité excessive. Dans ce cas, espacez vos arrosages et au besoin replantez vos pensées dans un endroit où l'eau ne risque pas de stagner. Un arrosage matinal permet souvent à la plante de mieux résister. Petit truc : utilisez du bicarbonate de soude pour lutter préventivement contre le mildiou : une cuillière de bicarbonate dans 2 litres d'eau, et un peu de savon de Marseille. En cas d'attaque de limaces, installez des pièges à bière - elles adorent ça !

Désherber

Dans le cas des vivaces, désherber veut aussi dire arbitrer dans votre massif ; ne pas laisser trop se développer les plus vigoureuses, au détriment des plus lentes.

Arroser

Arrosez durant la période estivale mais sans excès, une à deux fois par semaine s'il fait sec, plutôt le matin et en épargnant les feuilles, pour éviter certains champignons, et le terrible mildiou !

Multiplier

Vous pouvez diviser la plupart des variétés, au printemps ou en automne. Choisissez des plants anciens, qui ne fleurissent pas beaucoup. Déterrez-les à l'aide d'une fourche-bêche en prenant soin de ne pas abîmer les racines. Enfoncez la fourche-bêche au centre de la touffe pour la diviser, d'un coup franc. Replantez sans attendre les deux touffes.