Retour

Pommes de terre

Patates... en gratin, en purée, en frites, rissolées, à l'étouffée, au four... la pomme de terre est la compagne du cuisinier, et sa culture est assez facile.

Nom commun : Pommes de terre
Nom latin : Solanum tuberosum
Famille : Solanacées
Catégorie : Potager

La pomme de terre est une vivace cultivée comme annuelle qui supporte la plupart des sols, à condition de respecter la rotation des cultures au jardin. La partie consommée est son tubercule, récolté après le flétrissement du feuillage pour les pommes de terre qui se conservent, tandis que les pommes de terre nouvelles sont déterrées juste après la floraison.

Type de plante Potager
Végétations Annuelle
Autres noms Patate,Pomme de terre
Hauteur à maturité 60 - 100
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 8
Granulométrie 5
Besoins en eau 7
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Butter

Les pommes de terre doivent être buttées quand les plants font 20 cm de haut, pour multiplier les tubercules. Tirez la terre entre les rangs sur les pieds pour former des buttes. Inutile si vous faites une culture sous paillage.

Arroser

Les pommes de terre n'ont pas besoin d'arrosage, sauf en cas de sécheresse durant la floraison. Dans ce cas, arrosez le soir ou le matin, sans trop mouiller le feuillage, qui favoriserait le développement du mildiou.

Identifier

Solanum tuberosum est une espèce de plante herbacée de la famille des Solanacées, originaire des Andes : c'est la patate! Elle porte une floraison blanche ou rose au printemps, et des feuilles caduques alternes imparipennées de 15 à 20 cm de long. Et produit des patates, donc.

Surveiller

On retrouve deux parasites fréquents chez la pomme de terre, que l’on peut limiter par des gestes simples. Le mildiou, malheureusement très courant, occasionne des tâches sur les feuilles et se développe par temps chaud et humide. Protégez vos plants en évitant d'arroser les feuilles, voire en les abritant de la pluie si possible. En cas d'attaque, vous pouvez traiter avec une solution d'eau additionnée de 5 grammes de bicarbonate de soude par litre, et d'un peu de savon noir. Les doryphores, de couleur orange bien visible, doivent être enlevés manuellement en culture biologique - éliminez en priorité les adultes qui pondent des dizaines de nouvelles larves en temps record. Pour la culture sous paillage, maintenez les rongeurs à distance avec un purin de sureau en proportion d'1 kg de feuilles pour 10 L macéré 7 jours que vous disperserez régulièrement autour de vos cultures.

Récolter

La récolte se fait 2 mois après la plantation - vers la fin de la floraison- pour les variétés de pommes de terre nouvelles, et après le flétrissement du feuillage pour les autres. Déterrez les tubercules avec l'outil qui vous convient le mieux - bêche à dents, grelinette, ou autre - sans les abîmer. Faites sécher vos pommes de terre quelques heures à plat avant de les stocker, et consommez les tubercules abîmés rapidement. Si vous faites une culture sous paillage, vous pouvez le soulever de temps en temps pour récolter les pommes de terre les plus belles en tirant dessus, et laisser les autres se développer.

Biner

Binez de temps en temps entre les rangs pour limiter la concurrence.

Planter

Ne plantez pas trop tôt vos pommes de terre ; attendez la fin des gelées, et un sol à 10°C en profondeur : à partir de mi-mars en climat doux, 15 à 45 jours plus tard dans les autres régions. Le sol doit être meuble, décompacté (par vous et votre bêche, ou par les vers de terre qui seraient venus se nourrir d'un compost jeune apporté à l'avance) et dépourvu de pierres qui gênent la formation des tubercules. Un amendement organique incorporé en surface avant l'hiver est idéal. Plantez vos tubercules en rangs espacés de minimum 60 cm, avec 40 cm entre chaque plant sur le rang, à 10 cm de profondeur. Plantation alternative : il est possible également de simplement poser les pommes de terre à la surface du sol, et de les recouvrir d'un paillage de 15-20 cm de compost, ou de paille, ou un mélange des deux.