Retour

Reine Marguerite

La reine-marguerite apportera de la couleur au jardin jusqu’en fin de saison lorsque beaucoup d’autres fleurs ont déjà disparu.

Nom commun : Reine Marguerite
Nom latin : Callistephus chinensis
Famille : Asteracées
Catégorie : Annuelle
Plantes super florifère !
Fleurie
Plantes nécessitant une taille régulière.
A tailler

Appartenant à l’immense famille des Astéracées, la reine Marguerite ne compte qu’une seule espèce déclinée en de nombreux cultivars à la floraison abondante et polymorphe, toujours très colorée. Les variétés de grande et moyenne taille sont très appréciées en massifs et les variétés naines orneront parfaitement bordures, pots et jardinières.

Type de plante Annuelle
Végétations Annuelle
Autres noms
Notice: Undefined property: stdClass::$aka_fr in /home/app-groww/groww_seo/seo/Templates/plant.tpl.php on line 118
Hauteur à maturité 30 - 100
pH 7 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 7
Granulométrie 6
Besoins en eau 4
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a
Arroser

La reine Marguerite redoute les excès d’eau ! Arrosez les plantes en pot tous les 3 ou 4 jours. En pleine terre, n’arrosez que pour maintenir un sol frais, mais jamais trempé. Évitez de mouiller les feuilles pour ne pas favoriser une attaque d’oïdium.

Tailler

Si vous voulez que votre reine Marguerite bourgeonne tard dans la saison, il vous faudra passer, 2 à 3 fois par semaine, quelques instants pour retirer, entre le pouce et l'index ou au sécateur, les fleurs fanées. Pour les variétés non naines, une autre technique consiste à réaliser des bouquets pour l'intérieur !

Semer

La reine Marguerite apprécie volontiers les sols un peu pauvres, mais ne tolèrera pas l'humidité ! Plantez-la en plein soleil, dans un terrain bien drainé, au pH neutre ou calcaire et à l’abri des vents forts. Dans un bac ou une jardinière, utilisez un mélange de terreau et de terre en garnissant le fond du bac d’une couche drainante (petites pierres, gravier). Vous pouvez semer la reine-marguerite en godet ou en bac sous abri dès mars-avril. Vous pouvez également les semer directement en place dès la fin des gelées, en avril ou mai pour une floraison plus tardive, fin août.

Arracher

En fin de saison, supprimez les plants d'annuelles comme la reine Marguerite et nettoyez bien pots ou parcelles, pour accueillir de nouveaux plants.

Arroser

La reine Marguerite redoute les excès d’eau ! Arrosez les plantes en pot tous les 3 ou 4 jours. En pleine terre, n’arrosez que pour maintenir un sol frais, mais jamais trempé. Évitez de mouiller les feuilles pour ne pas favoriser une attaque d’oïdium.

Surveiller

A chaque saison son problème! La reine Marguerite peut subir des attaques d’oïdium ou de fusariose ainsi que de ravageurs tels que pucerons. Au printemps, les pucerons peuvent l’envahir. Quelques traitements simples peuvent vous en débarrasser en début d’infestation comme une solution de bicarbonate de soude : 5 grammes dans 2 litres d'eau, en ajoutant un peu de savon de Marseille ! Elle est aussi sensible à l’oïdium en plein été, qui entraîne un feutrage blanc sur les feuilles et les boutons floraux. Supprimez les organes atteints en cas de contagion. Enfin la fusariose, due à un champignon microscopique présent dans le sol, provoque des pourritures sèches, qui se manifeste par un brunissement de la tige, puis toute la plante se dessèche. En cas d’attaque, il ne reste qu’à arracher et à brûler les pieds atteints.

Repiquer

Lorsqu'ils ont 4 ou 5 feuilles, vous pouvez repiquer les jeunes plants en godets individuels en pinçant leur extrémité pour les forcer à se ramifier.

Eclaircir

Après la levée, éclaircissez les jeunes plants en ne conservant qu'un plant sur deux ou trois, les plus vigoureux !

Planter

Mettez-les en place à l’extérieur après les dernières gelées, dès le mois de mai ou de juin. Pour les grandes variétés aux fleurs très doubles - et lourdes ! - , la mise en place de tuteurs permet d'éviter que le vent ou la pluie ne casse les hampes florales.