Retour

Romarin

Arbuste aromatique méditerranéen par excellence, le romarin est une plante facile à condition de lui offrir les conditions de culture qui lui conviennent?! Et pour les amateurs de grillades, c'est un must.

Nom commun : Romarin
Nom latin : Rosmarinus officinalis
Famille : Lamiacées
Catégorie : Potager

Cet arbuste persistant tolère des sols pauvres ou riches, même calcaires, mais surtout très bien drainés, dans lesquels il supportera des gelées jusqu'à -10°C. Plantez-le en plein soleil?! En fonction du cultivar, vous trouverez des romarins aux ports variés, et aux floraisons allant du blanc au bleu en passant par le rose.

Type de plante Potager
Végétations Vivace
Autres noms
Hauteur à maturité 40 - 200
pH 6 - 8
Emplacement / Exposition
Exposition 9
Granulométrie 7
Besoins en eau 3
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 8a
Multiplier

Pour multiplier le romarin, le plus facile est de faire des boutures semi-ligneuses en été. Prélevez des tiges de 10-15 cm de long, enlevez les 2/3 des feuilles en gardant celles de l'extrémité. Enlevez fleurs et bourgeons floraux. Plantez les tiges en pot dans un mélange de sable et de terreau ou de compost fibreux que vous garderez humide et à mi-ombre pendant deux mois environ : vous les mettrez en pleine terre à l'automne.

Tailler

En hiver, coupez les tiges compromettant la symétrie. Vous pouvez rabattre délicatement le romarin en taillant les rameaux les plus longs. En haie, taillez après la floraison pour donner un aspect plus régulier.

Pailler

Paillez en couche fine, pour éviter la concurrence, car le romarin tolère mal un sol trop frais. Vous pouvez aussi utiliser un paillage minéral - de simples graviers feront l'affaire - que vous n'aurez pas à renouveler.

Rempoter

Après quelques années dans le même pot, votre romarin appréciera que vous renouveliez une partie de sa terre, voire que vous lui fournissiez un contenant plus grand. Dépotez-le en le tenant par la base du tronc. S'il semble bloqué, vérifiez que des racines ne sont pas passées au travers de trous au fond du pot. Fournissez un nouveau mélange de terreau simple et de sable.

Planter

On peut cultiver le romarin en pot et à l'extérieur ! En extérieur, plantez en sol très drainé, même caillouteux, en plein soleil. Faites un trou de plantation 20/30 cm plus large que la motte, et si votre sol est lourd, prévoyez 20 cm de graviers au fond du trou. Videz deux arrosoirs dans le cuvette de plantation que vous aurez dimensionnée à cet effet. En intérieur, plantez dans un gros pot percé au fond (5 litres ou plus), pourvu d'une coupelle, dans un mélange de terreau ou de compost très mûr et de graviers ou de billes d'argile. Arrosez après le rempotage.

Arroser

Le romarin est originaire du bassin méditerranéen : il préfère les terrains bien drainés et redoute l'excès d'humidité, qui peut lui être fatal. Si le vôtre est en pleine terre, pas besoin de l'arroser. En pot, arrosez une fois par semaine.

Identifier

On le reconnait à l'odeur voyons ! Il sent le romarin... Sinon, c'est un arbrisseau de 50 cm à 1 mètre et plus, toujours vert, très aromatique, très rameux, aux feuilles persistantes, coriaces, sessiles, linéaires, entières, enroulées par les bords, vertes et chagrinées en dessus, blanches-tomenteuses en dessous.