Retour

Santoline

Petit arbuste persistant au feuillage découpé, gris et aromatisé, la santoline ne craint ni le sec ni les sols pauvres, elle est même assez résistante au froid. En bordure, en pot ou en rocaille, adoptez-la !

Nom commun : Santoline
Nom latin : Santolina
Famille : Astéracées
Catégorie : Arbuste
Plantes ayant besoin ou supportant le plein soleil.
Plein soleil
Plantes nécessitant une taille régulière.
A tailler
Plantes qui supportent l'aridité.
Sobre

La santoline est un sous-arbrisseau méditerranéen au port rampant, atteignant une cinquantaine de centimètres. Son feuillage est argenté et duveteux, d'où la référence au cyprès. En été les santolines se couvrent de capitules ronds de couleur jaune ou crème. Toutes les espèces préfèrent le plein soleil, en sol très drainé, même pauvre. Attention, les santolines ne supportent pas les hivers rudes en sol humide, il faut les abriter dans l'est de la France et en altitude. En général elles repartent quand même du pied si elles ont gelé. Les feuilles une fois froissées dégagent une forte odeur de camphre, et l'huile essentielle de santoline a des usages multiples. Vous pouvez aussi utiliser les feuilles sèches comme antimite, car leur odeur repousse les insectes.

Type de plante Arbuste
Végétations Vivace
Autres noms Santoline
Hauteur à maturité 45 - 100
pH 6 - 8
Emplacement / Exposition
Exposition 8
Granulométrie 8
Besoins en eau 2
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 8a
Tailler

Pour garder un port bien compact à votre santoline, taillez les fleurs séchées en septembre. Après plusieurs années, si votre santoline est couverte de vieux bois dégarni, rabattez toute la touffe en fin d'hiver.

Arroser

N'arrosez pas votre santoline, sauf en cas de grave sécheresse.

Protéger

Si vous êtes en zone froide - où les températures frisent parfois le -10°C - vos santolines risquent de geler. En pot, gardez-les en serre froide ou en véranda. En terre, paillez très épais pour protéger au maximum la base de la plante. N'utilisez pas un paillage qui garde l'humidité.

Planter

Plantez la santoline au début de l’automne pour en favoriser l’enracinement avant l’hiver et donc la reprise au printemps - évitez en tout état de cause les périodes de gel - ou également au printemps pour les espèces persistantes. Dans tous les cas, préférez un lieu très ensoleillé, chaud l'été, en sol très drainant, pas forcément fertile. Plantez dans un trou au moins deux fois plus gros que la motte. Bassinez les racines avant la plantation, cela améliorera grandement les chances de reprise, quel que soit le conditionnement. Vous pouvez former une cuvette autour du pied, qui servira à l'arrosage pendant les premiers mois. Tassez la terre autour des racines (ne pas hésiter à utiliser tout le poids du corps). Arrosez bien copieusement, jusqu'à remplir la cuvette de plantation. Paillez. En pot, utilisez un mélange de terre franche et de sable.

Tailler

Pour garder un port bien compact à votre santoline, taillez les fleurs séchées en septembre. Après plusieurs années, si votre santoline est couverte de vieux bois dégarni, rabattez toute la touffe en fin d'hiver.