Retour

Sureau noir

Le sureau noir est un grand arbuste vigoureux très commun en France. Il porte une floraison estivale en larges ombelles blanche, puis des grappes de fruits comestibles en abondance.

Nom commun : Sureau noir
Nom latin : Sambucus nigra
Famille : Adoxacées
Catégorie : Arbuste

L'espèce de sureau qui est commune dans les campagnes, Sambucus nigra, est très vigoureuse. Elle pousse spontanément dans les friches rurales. Les autres espèces et cultivars de sureau sont moins vigoureuses, mais ont un intérêt ornemental supérieur, grâce à leurs feuillages originaux. Le sureau est un grand arbuste qui atteint aisément 4 m, voire le double s'il est protégé. Il apprécie les terrains fertiles et frais. Le purin de feuilles de sureau est très utile en prévention contre les rongeurs. Attention, cet arbuste s'étale facilement grâce à ses rejets extérieurs, et peut être considéré envahissant. N.B : les fruits de sureau noir peuvent être consommés, et sont utilisés en pharmacopée. Attention, ne confondez pas avec le sureau hièble, dont les fruits sont toxiques, et qui se reconnait facilement car c'est une herbacée et non un arbuste - il ne fait pas de bois.

Type de plante Arbuste
Végétations Vivace
Autres noms Sureau noir, Arbre de Judas
Hauteur à maturité 200 - 1000
pH 6 - 8
Emplacement / Exposition
Exposition 6
Granulométrie 5
Besoins en eau 6
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Arroser

Les sureaux sont plutôt résistants à la sécheresse. Donc inutile d'arroser, sauf pour les espèces de sureaux horticoles. Le premier mois après la plantation, versez un arrosoir par semaine au pied de votre sureau s'il ne pleut pas beaucoup.

Planter

Plantez les sureaux de la fin de l'automne au début du printemps, au soleil ou à mi-ombre dans un sol moyennement riche, frais. Creusez un trou deux fois plus grand que la motte, sans mélanger les couches de terre que vous replacerez dans l'ordre après la plantation. Plantez sans enterrer le collet de la plante, tassez bien la terre autour des racines, puis formez une cuvette et arrosez jusqu'à ce que l'eau ne s'écoule plus visiblement. Si vous plantez en hiver, profitez-en pour tailler toutes les branches au ras du sol, de manière à provoquer une repousse vigoureuse.

Tailler

Vous n'êtes pas obligé de tailler les sureaux ! S'ils ont une allure décidément trop enchevêtrée, en mars enlevez certaines des branches principales au coeur de l'arbuste, celles qui reviennent vers l'intérieur et tout le bois mort. - S'ils sont peu vigoureux : en mars chaque année, taillez toutes les branches, juste au ras du sol ; on nomme cette opération recépage, cela force la plante à réémettre des tiges à partir de ses racines. Si vous constatez que votre arbuste est affaibli par la concurrence de plantes plus hautes, taillez-le une année sur deux.