Retour

Tournesol

Faites de votre jardin un véritable tableau de Van Gogh : semez le fameux tournesol ! Cette description regroupe toutes les variétés annuelles d'Helianthus.

Nom commun : Tournesol
Nom latin : Helianthus spp.
Famille : Astéracées
Catégorie : Annuelle
Plantes liées à la production alimentaire (potager, fruitier, herbes...)
Comestible
Plantes super florifère !
Fleurie
Plantes ayant besoin ou supportant le plein soleil.
Plein soleil
Plantes supportant les grands froids (-20°C).
Rustique+++

Outre le célèbre tournesol, le genre Helianthus comprend 70 à 80 espèces, annuelles ou vivaces, toutes originaires d’Amérique du Nord, jusqu’au Canada, d’Amérique centrale et de l’ouest de l’Amérique du Sud. C’est généralement une grande plante robuste, à racines rampantes ou tubéreuses. Les feuilles simples, le plus souvent ovales, alternes ou opposées, sont rugueuses au toucher. La tige s’élève de 40 cm jusqu’à 4 m pour certaines variétés. Peu ou pas ramifiée, elle porte un ou des capitules (inflorescences composées de petites fleurs tubulaires au centre – ou fleurons de disque –, entourées d’une ou plusieurs rangées de ligules – ou fleurons rayonnants), généralement jaune d’or à cœur jaune ou brun, mais qui peuvent être plus ou moins colorés de rouge, de brique ou de brun. D’un diamètre de 5 à 10 cm chez les espèces vivaces, ils peuvent atteindre 30 cm chez les variétés annuelles géantes. Plantez les Helianthus au jardin en massif, plate-bande, et en pot pour les variétés naines.

Type de plante Annuelle
Végétations Annuelle
Autres noms soleil
Hauteur à maturité 30 - 300
pH 6 - 7
Emplacement / Exposition
Exposition 7
Granulométrie 3
Besoins en eau 5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Pailler

Paillez dès qu'il commence à faire suffisament sec, avec des tontes de gazon, des écorces ou du broyat de branches, par exemple.

Eclaircir

Après la levée, les semis en poquet pourront avoir donné plusieurs plants : ne conservez à chaque fois que le plant le plus fort. Dans le cas de variétés assez grandes, pensez aussi à espacer les plants pour laisser passer l’air et éviter les maladies, notamment l'oïdium. La levée devrait se produire en 1 à 2 semaines et ils devraient fleurir 3 ou 4 mois plus tard.

Arroser

Pour favoriser l’enracinement et produire des tiges fortes, arrosez profondément mais pas souvent. En été, ne laissez jamais le sol sécher complètement. Évitez de mouiller les feuilles par temps chaud et d’arroser en fin de journée, car le feuillage resterait humide pendant la nuit, ce qui favorise l’apparition de l'oïdium. Arrosez fréquemment les plantes en pot.

Arroser

Pour favoriser l’enracinement et produire des tiges fortes, arrosez profondément mais pas souvent. En été, ne laissez jamais le sol sécher complètement. Évitez de mouiller les feuilles par temps chaud et d’arroser en fin de journée, car le feuillage resterait humide pendant la nuit, ce qui favorise l’apparition de l'oïdium. Arrosez fréquemment les plantes en pot.

Récolter

Pour créer un bouquet, coupez les fleurs le matin juste après leur ouverture, à l’aide d’un couteau propre et bien aiguisé. Pour bien conserver des soleils en bouquet, utilisez un grand vase, et changez l’eau tous les jours. Pensez à recouper la tige d’un bon centimètre de temps à autre. Si vous souhaitez profiter de votre bouquet de tournesols toute l’année, vous pouvez aussi réaliser des bouquets séchés. Coupez les tiges sans les écraser et retirez les feuilles du bas, puis attachez quelques fleurs avec de la ficelle ou du raphia, et accrochez-les tête en bas dans un endroit sec, chaud et ventilé. Au bout de 3 semaines, vos bouquets seront prêts !

Arracher

Dès que la floraison est terminée, vous pouvez arracher les plantes qui ne produisent pas de graines et composter les restes. Vous pourrez laissez les fleurs garnies de graines sécher un peu sur place, puis, au choix, les abandonner là pour attirer les oiseaux l'hiver, ou récupérer les graines pour semer à nouveau la saison suivante.

Identifier

Il faut être un peu Professeur Tournesol pour ne pas les reconnaître ! Bon allez, d'accord : le tournesol, appelé aussi héliotrope, est une grande plante annuelle appartenant à la famille des Astéracées dont les fleurs sont groupées en capitules de grandes dimensions. Le genre Helianthus comprend une cinquantaine d'espèces, toutes originaires d'Amérique du Nord, dont... Le topinambour (Helianthus tuberosus L.), eh oui !

Arroser

Pour favoriser l’enracinement et produire des tiges fortes, arrosez profondément mais pas souvent. En été, ne laissez jamais le sol sécher complètement. Évitez de mouiller les feuilles par temps chaud et d’arroser en fin de journée, car le feuillage resterait humide pendant la nuit, ce qui favorise l’apparition de l'oïdium. Arrosez fréquemment les plantes en pot.

Tuteurer

Plantées en terrain exposé au vent, les variétés géantes peuvent avoir besoin d’être tuteurées. Si c'est votre cas, placez un tuteur assez tôt en saison, et attachez la tige avec quelques bouts de raphia, que vous ajusterez régulièrement.

Semer

Semez l'Helianthus en pleine terre, à partir de fin avril, lorsque les risques de gel sont passés, jusqu’à la mi-juin. Echelonnez les semis pour prolonger la floraison. Tous les hélianthus préfèrent le plein soleil : Il leur faut même un été long et chaud pour qu’ils fleurissent bien. Ils acceptent par contre tous les sols, même pauvres, sableux ou rocailleux à condition qu’ils soient bien drainés. Une terre fraîche et un peu calcaire donne toutefois une plus belle floraison.? Placez les en arrière-plan d’un massif ou contre un mur au soleil - mais à l'abri du vent pour les variétés géantes. Idée amusante : si votre potager est bien abrité, semez-y quelques tournesols, pour servir de tuteur à des variétés potagères grimpantes, comme les haricots ! En pleine terre, nettoyez le sol des racines de mauvaises herbes. Semez les graines en poquets par 2 ou 3, en les enterrant de 2 ou 3 cm, à 50 cm de distance. En jardinière ou en pot, choisissez un récipient assez grand pour permettre aux racines de se développer (30 à 40 cm), garni d’un mélange drainant. Semez de 3 à 6 graines, recouvrez-les. Ne conservez que les plants les plus forts.

Multiplier

Vous pourrez ressemer les graines récoltées, mais dans le cas de variétés hybrides F1 achetées dans le commerce, vous n'obtiendrez pas toujours des fleurs fidèles à la plante d’origine. Vers la fin septembre, quand les graines arrivent à maturité, la tige se dessèche et les fleurs courbent la tête : il est temps de récupérer les graines ! Coupez les têtes entières et laissez-les mûrir dans un endroit abrité et sec. Au bout de quelques jours, les graines sonneront creux lorsque vous passerez l’ongle dessus - vous pouvez les faire tomber en frottant énergiquement, et les entreposer au sec, ou les manger.