Retour

Viorne

Les viornes sont d'excellents arbustes pour le jardin, ils sont résistants aux intempéries. Certains présentent des feuillages remarquables, et d'autres fleurissent magnifiquement.

Nom commun : Viorne
Nom latin : Viburnum spp.
Famille : Adoxacées
Catégorie : Arbuste

Les viornes sont des arbustes très appréciés par les collectivités et les jardiniers expérimentés. Elles sont faciles à cultiver, se développent rapidement, et peuvent être taillées. On apprécie énormément leurs feuillages denses, et leurs floraisons printanières abondantes. Les viornes appartiennent au genre Viburnum qui compte environ 150 espèces d'arbustes et d'arbres. Certaines espèces portent des inflorescences ressemblant beaucoup à celles des hortensias. Leur feuillage est persistant, semis persistant ou caduque selon l'espèce. Ils portent des feuilles opposées ou disposées en verticille par 3. Elles sont souvent fortement nervurées, parfois lustrées, entières, dentées ou lobées. Les feuilles des viornes caduques prennent à l'automne des teintes chaudes. Les fleurs apparaissent groupées - en panicules, en cymes, en bouquets ou en corymbes - et portent presque toujours 5 lobes. Elles peuvent être blanches, crème, ou roses. Leur succèdent des fruits rouges très visibles qui ne sont pas comestibles pour l'homme, mais que les oiseaux apprécient. Les floraisons des viornes sont généralement printanières, mais il y a des exceptions comme le Viburnum tinus qui fleurit en hiver.

Type de plante Arbuste
Végétations Vivace
Autres noms
Hauteur à maturité 150 - 500
pH 6 - 8
Emplacement / Exposition
Exposition 6
Granulométrie 5
Besoins en eau 5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Arroser

Arrosez très régulièrement et copieusement pendant quelques semaines après la plantation si vous l'avez fait assez tard. Après, vous n'aurez à vous soucier d'arroser que si votre viorne est en pot : en dehors de ces conditions, elle se débrouillera seule.

Tailler

Les viornes supportent bien la taille : Sur les espèces persistantes, en février-mars taillez les branches enchevêtrées - qui se croisent - pour leur conserver un port aéré. Pour les espèces caduques, taillez juste les extrémités des branches qui ont fleuri.

Pailler

Renouvelez le paillage à l'automne au pied de votre viorne. Privilégiez un paillage à base de bois ou d'écorce, qui protégera le sol plus longtemps.

Planter

Plantez votre viorne d’octobre à mars hors période de gel - une plantation avant l'hiver permet un meilleur enracinement - en situation ensoleillée ou à mi-ombre, si possible à l'abri des ventes froids secs. Les viornes préfèrent un sol drainé, moyennement fertile, frais. Avant la plantation, taillez les racines abîmées, et les branches pour équilibrer le volume racinaire et le volume aérien. Plantez dans un trou au moins deux fois plus gros que la motte. Bassiner les racines avant la plantation améliorera grandement les chances de reprise, quel que soit le conditionnement. Plantez en faisant bien attention de ne pas enterrer le collet de la plante. Formez une cuvette autour du pied, elle servira à l'arrosage pendant les premiers mois. Tassez la terre autour des racines - n'hésitez pas à utiliser tout le poids du corps ! Arrosez enfin jusqu'à remplir la cuvette de plantation, au moins deux arrosoirs ! En pot, plantez dans un grand bac ou un très gros pot, garnissez le fond de graviers puis emplissez le bac d'un mélange de terreau et de terre. Plantez, puis ajoutez un paillage en surface pour limiter l'évaporation. Arrosez.

Arroser

Arrosez très régulièrement et copieusement pendant quelques semaines après la plantation si vous l'avez fait assez tard. Après, vous n'aurez à vous soucier d'arroser que si votre viorne est en pot : en dehors de ces conditions, elle se débrouillera seule.

Rempoter

Si vous gardez votre viorne en pot, prévoyez un surfaçage tous les 2 à 3 ans, qui consiste à remplacer la terre de surface par du compost mûr.